google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

À l’abordage !

La conversation sublime d’une autrice d’aujourd’hui avec le XVIIIe siècle.

Emmanuelle Bayamack-Tam propose dans une langue d’aujourd’hui, une relecture jubilatoire de l’utopie formulée trois siècles avant par Marivaux, Le triomphe de l’amour.


Avis Foudart 🅵🅵🅵🅵

Un jardin, havre de paix, farouchement coupé du monde; un maître à penser charismatique dirigeant les faits et gestes de sa petite communauté autarcique. Deux femmes travesties en hommes vennant conquérir leur être aimé, un tout jeune homme dangereusement protégé de l’amour.

L’envie était de garder les grands mouvements, les archétypes, les figures présents dans la pièce de Marivaux, et d’écrire une toute nouvelle pièce avec ces éléments en tête...Clément Poirée