google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
  • Bonfils FrĂ©dĂ©ric

đŸ…”đŸ…”đŸ…”Dans la solitude des champs de coton. Combatif au Lavoir Moderne parisien

Mis Ă  jour : 9 oct. 2020

Deux hommes. L’un, le dealer, veut vendre quelque chose qu’il ne veut pas nommer. Et l’autre, le client, ne dira jamais ce qui lui manque. Pourtant d’une situation qui ne pourrait durer qu’une poignĂ©e de secondes, une relation va se tisser, se dĂ©velopper
 « Ce serait alors comme une danse des mots, une danse de l’art de l’argumentation, de la rĂ©futation, du raisonnement par l’absurde, de la puissance du raisonnement syllogistique, une danse de l’art de la diplomatie. Dialogue philosophique, par son infini mystĂšre et son infinie ouverture, Dans La solitude des champs de coton paraĂźt un manuel de l’art de la nĂ©gociation Ă  l’état pur et peut se lire aussi comme l’un des plus stupĂ©fiants traitĂ©s d’économie sur le fĂ©tichisme de la marchandise, le cĂ©lĂšbre premier chapitre du Capital. » David GĂ©ry, metteur en scĂšne.

David GĂ©ry rend un trĂšs bel hommage au duo Patrice ChĂ©reau, Bernard-Marie KoltĂšs et relĂšve un beau challenge. Celui de passer aprĂšs Patrice ChĂ©reau, mort un 7 octobre, jour de la premiĂšre d’un « Champs de Coton » au Lavoir Moderne parisien.

Un texte surprenant avec des dialogues faits de plusieurs longs monologues et un sujet qui peut se rĂ©sumer en une phrase, mais qui par sa construction en devient trĂšs beau et, mĂȘme, effrayant. Le talent de l’écriture qui apporte suspense et frayeur.

Le pouvoir des mots.

La communication vue comme un combat.

La concrĂ©tisation de l’acte commercial doit-il passer par la manipulation de l’esprit ?

En ajoutant à ce trÚs beau texte, danse, chorégraphie et une scénographie tout en instabilité et reflet lumineux, David Géry apporte une forme de romantisme dans cet univers brutal et presque guerrier.

Souleymane Sanogo et Jean-Paul Sermadiras, tout en opposition, se coordonnent parfaitement. Souleymane Sanogo, corporel et animal fier dans ses paroles, mais hésitant dans son corps et Jean-Paul Sermadiras, terrestre, sûr et campé sur ses positions.

« Je verrais volontiers deux personnes face Ă  face, l’une exposer son affaire et l’autre prendre le relais. Le texte de la seconde personne ne pourra venir que d’une impulsion premiĂšre. Pour moi un vrai dialogue est toujours une argumentation, comme en faisaient les philosophes, mais dĂ©tournĂ©es. Chacun rĂ©pond Ă  cĂŽtĂ©, et ainsi le texte se balade. Quand une situation exige un dialogue, il est la confrontation de deux monologues qui cherchent Ă  cohabiter. »

Dans la solitude des champs de coton est une trÚs belle proposition du Lavoir Moderne Parisien. Un théùtre qui réserve, trÚs souvent, de bien belles surprises.


Dans la solitude des champs de coton

Auteur Bernard-Marie KoltĂšs

Mise en scĂšne David GĂ©ry

Avec Souleymane Sanogo et Jean-Paul Sermadiras

LumiĂšres Jean-Luc Chanonat

Costumes Cidalia da Costa

Photos Cyril Isy Schwart

Le Lavoir Moderne Parisien

35 Rue LĂ©on, 75018 Paris

7 > 11 OCTOBRE. Du mercredi au samedi Ă  19h Dimanche Ă  15h Dimanche Ă  15h


En savoir plus...

Cette piĂšce a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e en fĂ©vrier 1987, au thĂ©Ăątre des Nanterre-Amandiers, dans une mise en scĂšne de Patrice ChĂ©reau, avec Laurent Mallet et Isaach de BankolĂ©, puis reprise fin 1987-dĂ©but 1988, avec Laurent Mallet et Patrice ChĂ©reau dans le rĂŽle du dealer. Une troisiĂšme version a Ă©tĂ© donnĂ©e en 1995-1996, Ă  la Manufacture des ƒillets, avec Pascal Greggory et Patrice ChĂ©reau.

Frédéric BONFILS

43 avenue de Suffren

PARIS, 75007

 

frederic@foudart-blog.com

 

Telephone: +336 11 69 81 37

CONTACT

  • Blanc IcĂŽne YouTube

©2019 by FOUD'ART.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z