google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
  • Bonfils FrĂ©dĂ©ric

🅵🅵🅵🅵ONÉGUINE. Poésie musicale au TGP Saint-Denis

Mis Ă  jour : sept. 20

Retiré dans la campagne russe enneigée ou balayée par les vents d’été, Eugène Onéguine est un être « impatient de vivre et pressé de sentir », aimant le luxe et la fête. Tatiana, jeune fille noble, belle et sombre, tombe amoureuse de lui dans une forme de pureté ardente et tourmentée. Insensible, indolent, il l’éconduit. Lors d’un bal, par désœuvrement, il séduit la fiancée de son meilleur ami. Ce dernier, fou de douleur, le provoque en duel. Eugène le tue, malgré lui. Le sang du jeune homme teinte la neige de rouge...

Quel texte immense, quel spectacle fabuleux ! Jean Bellorini nous fait un cadeau immense en se penchant sur cet immense poème lyrique et romanesque.

Par le biais de casques, les voix chuchotées, mêlées de son et de musique, nous entraînent dans un voyage hypnotique aux mélopées enivrantes. Une sonorité incroyable d´une grande délicatesse.

Le texte dit, si brillamment, si justement avec des césures parfaites et les apartés très bien placés apportent beaucoup de rythme et même une forme de modernité à ce roman de Pouchkine, écrit de 1823 à 1831 qui occupe une place unique dans la littérature russe.

Mélodie-Amy Wallet dans le rôle de Tatiana, au centre de la scène, entourée de ces multiples Onéguine est d’une délicatesse et d'une lumière rare.

Complètement à l’unisson, aux gestes millimétrés, et non sans humour, cette troupe de comédiens - musiciens composent un ballet sonore enivrant et sublime et nous font découvrir un texte d’une puissance rare.


ONÉGUINE D’après Eugène Onéguine d'Alexandre Pouchkine

Traduction André Markowicz

Mise en scène Jean Bellorini

Réalisation sonore Sébastien Trouvé

Avec Clément Durand, Gérôme Ferchaud, Antoine Raffalli, Matthieu Tune, Mélodie-Amy Wallet

Scénographie, lumière Jean Bellorini

Assistanat à la mise en scène Mélodie-Amy Wallet

Composition originale librement inspirée de l’opéra Eugène Onéguine de Piotr Tchaïkovski

Crédit photo Pascale Fournier

Du 16 au 27 septembre 2020

Du lundi au samedi à 20h30, le dimanche à 16h, relâche le mardi

Durée : 2h

Le texte est publié aux éditions Actes Sud, collection Babel.


Prochaines dates de tournée


Du 1er au 3 décembre 2020, Théâtre de l’Archipel, scène nationale, Perpignan

Les 14 et 15 janvier 2021, Théâtre de la Coupe d’Or, scène conventionnée, Rochefort

Du 18 au 22 janvier, La Coursive, scène nationale, La Rochelle

Du 23 février au 3 avril, Théâtre National Populaire


En savoir plus...

Empreinte d’intelligence et de vigueur, de gravité et de drôlerie, l’œuvre

« appelle à vivre », selon les mots d’André Markowicz qui a consacré plus de vingt ans à cette traduction française, la faisant rimer au plus près de la musicalité de sa langue originelle.


Frédéric BONFILS

43 avenue de Suffren

PARIS, 75007

 

frederic@foudart-blog.com

 

Telephone: +336 11 69 81 37

CONTACT

  • Blanc IcĂ´ne YouTube

©2019 by FOU DE THÉÂTRE.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z