google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
  • Bonfils FrĂ©dĂ©ric

đŸ…”đŸ…”đŸ…”Perte. Une idĂ©e lumineuse Ă  La Scala Paris

La femme de mĂ©nage du thĂ©Ăątre fait son travail, seule, comme tous les jours. Telle une servante de thĂ©Ăątre, elle est celle qui est lĂ  quand il n’y a personne d’autre. Ce jour-lĂ , elle dĂ©couvre le public prĂ©sent dans la salle



L’histoire du spectacle. Ruthy est ouvreuse. Elle accueille tous les soirs le public de La Scala. Un soir, le directeur de La Scala Paris apprend qu’elle est une Ă©lĂšve de la mythique École Jacques Lecoq et qu’elle a Ă©crit un spectacle « seule en scĂšne ». le 13 mars 2020, quelques heures avant la fermeture de tous les thĂ©Ăątres de France pour cause de pandĂ©mie, Ruthy lui prĂ©sente 30 minutes de son spectacle. Il tombe sous le charme et dĂ©cide instantanĂ©ment de lui donner sa chance en la programmant en ouverture de saison. Ruthy Scetbon devient ainsi le symbole de l’émergence Ă  laquelle La Scala Paris compte faire la part belle.

En Ă©crivant Perte, Ruthy Scetbon et Mitch Riley ont crĂ©Ă© un spectacle lumineux, plein de charme et d’énergie.

Au dĂ©part, Perte est le nom du personnage. Presque un nom de travail. Perte devient aussi une inspiration pour l’écriture et nous fait rĂ©flĂ©chir sur l’art de la crĂ©ation.


Un spectacle poĂ©tique, mĂ©lancolique et presque philosophique sur l’abandon, le temps qui passe et les Ă©nergies accumulĂ©es par tant d’annĂ©es de reprĂ©sentation et de public rassemblĂ©.


Ruthy Scetbon, en clown, est trĂšs drĂŽle, farfelue et loufoque Ă  souhait. On peut y voir du Chaplin ou Fratellini, mais pas uniquement, car ce spectacle aborde, aussi, des sujets beaucoup plus sombres comme celui du deuil ou de la violence.

Perte n’est pas dans un spectacle de cirque, ni du thĂ©Ăątre contemporain mais plutĂŽt dans une performance magique et trĂšs rĂ©ussie qui sous des airs trĂšs amusants nous bouscule profondĂ©ment.

La magnifique idĂ©e du dĂ©but s’essouffle un tout petit peu avec les minutes qui passent, mais Perte est vraiment un trĂšs joli spectacle, Ă  voir absolument.

PERTE

Interprétation Ruthy Scetbon

Texte Ruthy Scetbon et Mitch Riley

Mise en scĂšne Mitch Riley

Crédit photo Chloé Tobacens

La Piccola Scala. LA SCALA PARIS

13, boulevard de Strasbourg

Paris 10e

Du 16 octobre au 26 novembre 2020 Ă  19h30

Durée 55 minutes






Frédéric BONFILS

43 avenue de Suffren

PARIS, 75007

 

frederic@foudart-blog.com

 

Telephone: +336 11 69 81 37

CONTACT

  • Blanc IcĂŽne YouTube

©2019 by FOUD'ART.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z