google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Résidue

Residue est un film sur un cinéaste qui réalise un film sur son quartier

Jay, la trentaine, retourne dans son vieux quartier de Washington D.C. et y découvre à quel point celui-ci s’est gentrifié. Les résidents afro-américains se trouvent poussés hors de chez eux par des propriétaires plus riches et majoritairement blancs. Traité comme un étranger par ses anciens amis, Jay est perdu et ne sait plus tout à fait à quel monde il appartient. Avis de Foudart 🅵🅵🅵

Sur le papier, voir un premier film américain réalisé par un natif de Washington D.C., avec des habitants de Washington D.C. et parlant directement aux Noirs de Washington D.C. tournée en 24 jours, presque sans argent, semble assez fou.

Mais il faut bien retenir ce nom car MERAWI GERIMA est un vrai poète qui a réalisé un film étrange et inclassable entre documentaire, poésie et fiction.


Pourquoi ce film ?

Au collège, mes parents nous ont fait déménager dans un autre quartier de Washington. Chaque fois que je retourne dans mon ancien quartier, un ami d’enfance a déménagé, a disparu, a été emprisonné ou tué. Un quartier animé, anéanti par des décennies de drogues, de désinvestissement et d’omniprésence policière.


Residue est ma tentative, pour reprendre les mots de Dominique Christina (poétesse et militante afro-américaine, ndt), de redonner chair à ces os.

Tourné en immersion avec principalement des acteurs non professionnels, Residue est un film à mi chemin entre documentaire et cinéma, une œuvre poétique particulièrement attachante.


 

Résidue

UN FILM DE MERAWI GERIMA

réalisation MERAWI GERIMA

scénario MERAWI GERIMA

photographie MARK JEEVARATNAM

prise de son MERAWI GERIMA

montage image MERAWI GERIMA

musique BLACK ALLEY, TOTAL CONTROL BAND, CRITICAL CONDITION BAND, ISAIAH HALL


EN SALLE LE 24 NOVEMBRE