google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
  • Bonfils Frédéric

Tchékhov à la folie. Théâtre de poche Montparnasse

Mis à jour : 6 oct. 2019


Deux pièces de jeunesse de Tchékhov, «la demande en mariage» et «l’ours».

Deux pièces interprétées et réinterprétées à de multiples reprises.

Mais sans aucun détour. Abruptement. C’est un pur bonheur !


Il y a du génie dans ce spectacle. Depuis L’ouvreuse parlant russe (je crois) jusqu’au décor, la mise en scène fabuleuse et l’accord parfait entre les trois comédiens.

Très sincèrement, je n’avais jamais vu ces deux pièces aussi bien jouées. Aussi justement. J’ai même eu l’impression de les voir pour la première fois.


Il faut dire que la traduction de texte original d’André Markowicz est un pur bijou.

Les idées multiples de mise en scène de Jean-Louis Benoît associée à la technicité et au professionnalisme d’Emeline Bayart, de Jean-Paul Farré et de Manuel Le Lièvre font un cocktail Molotov.


Ils nous ont concocté une farce folle et extrêmement drôle. Alors, bien sûr, avec la quantité innombrable de proposition de spectacle à Paris en ce moment, on pourrait être tenté, pour se détendre, d’aller voir une bonne comédie de boulevard où une pièce de café-théâtre.

J’adore également ce type de théâtre car lorsqu’on aime, on ne compte pas, mais grâce à ce spectacle, vous aurez la chance de voir un magnifique texte, extrêmement drôle et superbement joué.


Je vous conseille très fortement d’y aller, d’y emmener vos parents, vos enfants. C’est une façon idéale de découvrir le théâtre pour des jeunes tout en s’amusant franchement.


Tous les habitués de théâtre savent que bien jouer la comédie est un exercice périlleux.

Pour que ce soit drôle, il faut très souvent que les personnages vivent des moments dramatiques et qu’ils y croient vraiment. Ça nous fait rire mais eux vivent un drame absolu.


Jouer la colère est encore plus difficile. Il y a assez peu d’auteurs et donc de comédiens qui se sont frottés à ce style. Il faut que les cris soient justes, forts mais aussi au bord, à la limite pour que ça reste audible et drôle. Il faut aussi beaucoup de nuances.


Tout est là dans ces deux pièces et surtout dans ce spectacle follement féroce.

Du rire, de l’émotion, de la dérision et une très belle atmosphère campagnarde.

Les portes ne claquent pas trop mais le décor vibre. Le mobilier s’envole et les paroles fusent.


Émeline Bayart interprète ces deux rôles de façon magistrale. Elle se donne à fond. Elle n'a peur de rien sur scène. Elle se livre à nous totalement.

Ses postures, sa voix, ses expressions vont rester dans ma tête pour très longtemps.

Elle m'a offert une très belle interview ou elle parle très bien de son travail et la joie qu’elle a de jouer ces deux pièces tous les soirs avec ses compagnons de route.


Dans le prochain article, je vous conseille d’écouter son interview très intéressante. #tchekov #emelinebayart #jeanpaulfarre #manuellelievre #tchekovalafolie #lademandeenmariage #lours #jeanlouisbenoit #theatrepochemontparnasse



Frédéric BONFILS

43 avenue de Suffren

PARIS, 75007

 

frederic@foudart-blog.com

 

Telephone: +336 11 69 81 37

CONTACT

  • Blanc Icône YouTube

©2019 by FOU DE THÉÂTRE.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z