google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
  • Bonfils Frédéric

🅵🅵🅵The last hillbilly. Rencontre en Amérique profonde

Mis à jour : sept. 21

Dans les monts des Appalaches, Kentucky de l’Est, les gens se sentent moins Américains qu’Appalachiens.

Ces habitants de l’Amérique blanche rurale ont vécu le déclin économique de leur région. Aux États-Unis, on les appelle les « hillbillies » : bouseux, péquenauds des collines.

The Last Hillbilly est le portrait d’une famille à travers les mots de l’un d’entre eux, témoin surprenant d’un monde en train de disparaître et dont il se fait le poète.

The last Hillbilly surprend surtout par l’atmosphère très particulière que se dégage du film entre documentaire, œuvre naturaliste et immense poème. Ce père de famille de l’Amérique profonde devient un personnage romanesque à part entière et nous dévoile tout un univers très méconnu du pays de l’oncle Sam.

Les très beaux plans larges s’associent à des images beaucoup resserrées et intimes et ajoute beaucoup d’émotion aux personnages présentés.

THE LAST HILLBILLY

de Diane Sara Bouzgarrou & Thomas Jenkoe Produit par Films de Force Majeure France/Qatar - 80 minutes - 2020 - Documentaire

Sortie, le 2 décembre 2020




INTERVIEW de Diane Sara Bouzgarrou et Thomas Jenkoe


Pouvez-vous me dire ce que signifie le terme Hillbilly ?

C'est un habitant des Appalaches de la région Appalachienne, aux États-Unis. Une zone rurale, reculée et à la base, c'est une insulte que le reste de l'Amérique donne aux personnes qui vivent là et, comme vous le verrez dans le film, les personnages ont tendance à retourner ce terme à leur avantage.

Et vous avez trouvé un homme qui raconte l'histoire. Parlez-nous un peu de cette personne ?

Brian, ce fut une merveilleuse rencontre. Il est fermier, mais c'est aussi un poète dont le travail n'est pas du tout connu. C'est un homme très singulier qui incarne vraiment les identités "Hillbilly" avec tout ce que cela comporte. C'est à la fois un fardeau, mais pour lui également, une fierté et une façon de se définir et le film lui est beaucoup consacré.

Pourquoi en tant que Français, vous avez envie de vous concentrer sur cette partie des Etats-Unis ?

En fait, on a toujours été intéressé par le territoire américain. On le voit comme un laboratoire de ce qui peut se produire par la suite en Europe, en France également et sur ce territoire en particulier, ce n'est pas une zone touristique, les gens ne s'y rendent pas pour visiter et il n'y a pas grand-chose à voir de spécifique. C'est précisément pour cette raison que l'on voulait s'y rendre, parce qu'on se disait que puisqu'on ne connaît pas, il y a forcément des choses intéressantes qui s'y passe. C'est comme ça qu'on a rencontré Brian.


Propos recueillis durant la présentation du film



#thelasthillbilly #documentaire #deauville2020 #festivaldedeauville #dianesarabouzgarrou #thomasjenkoe


Frédéric BONFILS

43 avenue de Suffren

PARIS, 75007

 

frederic@foudart-blog.com

 

Telephone: +336 11 69 81 37

CONTACT

  • Blanc Icône YouTube

©2019 by FOU DE THÉÂTRE.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z