google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
  • Bonfils FrĂ©dĂ©ric

đŸ…”đŸ…”đŸ…”Un cƓur simple. D’aprĂšs Flaubert. ThĂ©Ăątre Poche Montparnasse. Nouveaux Horaires

Trois contes est le titre d'un recueil de trois nouvelles de Flaubert dont fait partie « un cƓur simple ». L’adorable Isabelle Andreani m’a racontĂ© une anecdote passionnante. George Sand qui apprĂ©ciait et frĂ©quentait Flaubert lui reprochait de ne pas Ă©crire assez « sur le vif » et de ne pas se lĂącher suffisamment. C’est exactement ce qu’a fait Flaubert avec cette Ɠuvre magnifique.


Il y a toujours, certainement, une sorte de critique sociĂ©tale, mais ici, c’est plus le tĂ©moignage et l’histoire de cette servante qui importe, sans jugement, ni Ă  priori.


J’ai adorĂ© cette piĂšce pour plein de raisons mais ce qui m’a le plus touchĂ©, c’est le parti pris optimiste de ce personnage (et pourtant...) magnifiquement incarnĂ©e par Isabelle Andreani et c’est vraiment un choix artistique, car dans l’Ɠuvre originelle, lÂŽatmosphĂšre est bien plus sombre. Isabelle Andreani qui a adaptĂ© ce texte magnifique et Xavier Lemaire, le metteur en scĂšne, ont fait un travail d’orfĂšvre.


On a l’impression quÂŽIsabelle ne joue pas mais quelle est cette petite servante. Elle joue avec ses sabots et son costume comme si elle n’avait toujours portĂ© que ça. Elle court, saute, virevolte et, pourtant le tout reste trĂšs sobre et presque pudique.


Isabelle Andreani est d’une beautĂ© et d’une grĂące Ă©poustouflantes sur scĂšne.

J’adore plus que tous les quelques objets qu’elle sort avec une dĂ©licatesse folle et quand elle joue avec la chemisette de fillette, ce moment restera dans mon cƓur pour toujours.

J’en avais les larmes aux yeux. Tant de grñce. Tant de sensations nous sont transmises.


Elle m’a racontĂ© que Xavier Lemaire n’avait pas voulu qu’elle interprĂšte trop les personnages et qu’elle reste la plus sobre possible pour laisser notre imaginaire fonctionner. C’est une immense idĂ©e de metteur en scĂšne et c’est exactement ce que j’ai ressenti.


J’ai vu les personnages, l’espace, la petite chambre remplie d’objets invisibles et j’ai eu la sensation de partager le temps d’un instant la vie de FĂ©licitĂ©.


Un cƓur simple est un immense succĂšs Ă  Paris au thĂ©Ăątre Poche Montparnasse. La piĂšce se joue encore tous les lundis et fĂ©licitĂ© se promĂšne un peu partout en province et en banlieue, le reste de la semaine. Les salles sont combles et les applaudissements pleuvent.


Pleins de jeunes viennent voir ce spectacle. Certains m’ont dit en sortant quÂŽils avaient adorĂ© et que ça leur avait donnĂ© envie de lire Flaubert. C’est gĂ©nial tout ça et grandement mĂ©ritĂ©.


Une fois de plus quand la qualitĂ©, la gĂ©nĂ©rositĂ© et l’intelligence sont lĂ . Le public est lĂ  aussi.

Vive un cƓur simple. Une piĂšce passionnante et Ă©ducative comme jÂŽaime.


Je vous conseille d’écouter le podcast que j’ai rĂ©alisĂ© Ă  la sortie du thĂ©Ăątre. Nous Ă©tions, Isabelle et moi, aussi malades l'un que l’autre, mais sa voix est tellement fantastique que je ne pouvais pas ne pas vous la faire Ă©couter. Excusez-moi Isabelle ! #uncoeursimple #flaubert #adaptationtheatrale #foudetheatre #theatrepochemontparnasse #theatre #pieceimmanquable #isabelleandreani #leslarrons






Frédéric BONFILS

43 avenue de Suffren

PARIS, 75007

 

frederic@foudart-blog.com

 

Telephone: +336 11 69 81 37

CONTACT

  • Blanc IcĂŽne YouTube

©2019 by FOU DE THÉÂTRE.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z