google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
  • Bonfils Frédéric

Une vie d'acteur. Théâtre 14

Mis à jour : il y a 3 jours

Avis de Foudart 🅵🅵🅵

En 1983, Dustin Hoffman crève l’écran en robe à paillettes. La même année, Pierre Maillet a 11 ans et découvre Tootsie dans un cinéma de province. C’est pour lui la révélation : il sera acteur ! En entremêlant vie intime et scènes de films, l’auteur Tanguy Viel esquisse avec humour et délicatesse le portrait d’un comédien amoureux fou du septième art. Des Dents de la mer au Dernier métro, de Catherine Deneuve à Juliette Binoche, de Woody Allen à Bertrand Blier, c’est tout le cinéma des années 80 et 90 qui fonde le parcours de Pierre Maillet. Les affiches précieusement accrochées au mur de la chambre, les films d’horreur qu’on regarde en cachette, les premiers vidéo-clubs qui sont comme des cavernes d’Ali Baba…


En collaborant étroitement Émilie Capliez (metteuse en scène), Tanguy Viel (auteur), amoureux de cinéma et de théâtre ont créé pour Pierre Maillet (comédien) un seul en scène, un spectacle a mi-chemin entre récit, confession et hommage au septième art.

Le portrait d’un acteur à travers les films de sa vie Le cinéma est un art populaire et fédérateur, il se partage, se transmet, s’éprouve. Nous accompagnant au fil de notre existence, par le souvenir qu’on en garde ou par les visionnages successifs qu’on en fait, les « films de nos vies » sont tout à la fois des révélateurs et des mystères. Ils donnent confusément à lire nos histoires, nos parcours, nos vies. Émilie Capliez

Une vie d'acteur est un spectacle particulièrement tendre

Un film émouvant qui résonne en nous, collectivement.


Qui n'a pas vécu un moment surprenant, délicieux, bouleversant ou même effrayant dans une salle de cinéma ?

Qui n'a pas rêvé d'être un ou une de ses acteurs(trices), le temps d'un instant ou pour toujours ?


On a tous un film qui a bouleversé notre existence. On a tous un film qui a construit notre existence.


Dans un premier temps Tanguy a « enquêté » sur la vie de Pierre, jouant le confident, il a recueilli anecdotes et récits qu’il a ensuite enchâssés avec des scènes de films choisies par Pierre. Il a ensuite travaillé à l’apparition de la fiction rendant le texte plus énigmatique et plus universel.

Un récit montrant la puissance du cinéma sur la genèse d'une vie d'artiste.

Avec une écriture riche, poétique, sur un plateau presque nu, peuplé de quelques fauteuils et de projecteurs sur pieds et accompagné d'une bande son et de lumières magnifiques, Pierre Maillet nous parle, presque de lui, avec humour et folie douce. Un seul en scène éclatant de beauté, un récit qui permet de montrer toute la place si importante de l’art cinématographique dans l’envie de devenir artiste.

Un spectacle, délicat, presque magique, qui appelle le sourire et l'émotion tout en laissant notre imaginaire se démultiplier et nos souvenirs de spectateurs nous envahir.

UNE VIE D'ACTEUR

Texte Tanguy Viel

Mise en scène Émilie Capliez

Assistante à la mise en scène Maëlle Dequiedt Avec Pierre Maillet

Scénographie Nicolas Marie Lumière Bruno Marsol Son Grégoire Harrer Costumes Claire Schirck Crédit photo Jean-Louis Fernandez


Représentation au Théâtre 14


TOURNEE ?

28 - 30.04.21 : Comédie de Saint-Étienne (42) 03.06.21 : Théâtre + Cinéma - Scène nationale Grand Narbonne (11) Saison 19-20 11 & 12.12.19 : Comédie de Caen - CDN de Normandie (14)


Par les villages. Une création hors-les-murs

Ce spectacle a été créé dans le cadre du nouveau projet d’itinérance de la Comédie de Colmar, baptisé « Par les villages ».

S’appuyant sur le réseau de communes partenaires préexistant, cette tournée hors-les-murs a pour objectif de s’inscrire en profondeur dans un territoire en tissant des liens entre les habitants d’une commune et les artistes, grâce à des résidences dans les villages qui permettront d’impliquer les habitants dans le processus de création.

Pour cette première saison, nous avons mis en place un partenariat privilégié avec la commune de Guémar, où s’est déroulé un temps de résidence ainsi que la première du spectacle. Nous avons imaginé de travailler en amont de la création avec les associations du village, dont l’Harmonie municipale, qui a joué en live lors de la représentation dans sa commune.

Les habitants de Guémar ont été conviés à des échanges avec l’équipe artistique, ainsi qu’à des répétitions publiques et un atelier de pratique théâtrale. Par ailleurs, des rencontres avec les artistes sont aussi organisées dans les différentes communes partenaires qui accueillent le spectacle.

En s’appuyant sur les spécificités de chaque commune, nous nous adressons à tous types de publics.


Le projet « Par les villages » aura ainsi rempli sa mission : enrichir le regard du spectateur en lui offrant un accès plus complet et complice au spectacle vivant.