google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 
Heure à définir | Lieu à définir

JEU CONCOURS pour la sortie au cinéma de "Une Vie Secrète"

2 places sont à gagner pour Découvrir Une Vie Secrète au Cinéma. Vos places seront valables dans n'importe quel cinéma à partir du 28 octobre. Inscrivez-vous vite, le tirage au sort aura lieu le 20 octobre 2020.
JEU CONCOURS pour la sortie au cinéma de "Une Vie Secrète"

Heure et lieu

Heure à définir
Lieu à définir

À propos de l'événement

🅵🅵🅵🅵Une vie secrète.

Espagne, 1936. Higinio, partisan républicain, voit sa vie menacée par l’arrivée des troupes franquistes. Avec l’aide de sa femme Rosa, il décide de se cacher dans leur propre maison.

La crainte des représailles et l’amour qu’ils éprouvent l’un pour l’autre condamnent le couple à la captivité.

En abordant le thème des « hommes taupe », Une Vie Secrète est un film « fleuve » qui nous parle d'une de ces histoires méconnues, en France.

L'histoire d'un couple dans la tourmente, interprété par deux figures du cinéma espagnol, Antonio de la Torre (El Reino, La Isla Minima) et Bélen Cuesta (La Casa de Papel).

Les chapitres ponctuant le déroulé du film donnent un résultat très didactique, parfois poétique ou même philosophique.

Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga, les trois réalisateurs abordent ce sujet délicat avec beaucoup de précision, presque documentaire mais toujours très cinématographique. La lumière dans les tons orangés, presque surannée apporte ce côté un peu nostalgique et mélodramatique, mais le plus réussi est dans le "placement caméra", parfois à l’épaule, d'autres fois plus immobile, la caméra très "nerveuse" et le cadre souvent très serré donnent une sensation d’urgence, tendue et fait ressentir, brillamment, l’enferment.

Personne ne s'est dit spontanément : je vais rester 30 ans ! L'histoire s'est construite, un jour après l'autre, une semaine après l'autre. La vie secrète montre particulièrement bien, le temps qui passe, et la vie qui défile "à l'extérieur" - au loin, inéluctablement. Sortir, ou ne pas sortir. On ressent parfaitement ce phénomène et l'on comprend l'habitude de la réclusion, la peur latente et le besoin absolu de rester à l'intérieur, à l'abri.

Partager cet événement