google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Le Malade imaginaire ou Le Silence de Molière : Réinvention et Transmission par Arthur Nauzyciel


En 1999, Arthur Nauzyciel marquait ses débuts de metteur en scène avec une interprétation audacieuse du "Malade Imaginaire" de Molière, enrichie par "Le Silence de Molière", une œuvre fictionnelle de Giovanni Macchia.

23 ans après, il revisite ce spectacle clé, animé par le désir de le partager avec le public actuel.


« Aujourd’hui, je souhaite offrir à une nouvelle génération de spectatrices et spectateurs la possibilité de s’inscrire dans une histoire, de tisser des liens d’une création à l’autre, de découvrir le spectacle fondateur, celui qui contient déjà tous les autres. » - Arthur Nauzyciel

Une Occasion de Dialoguer avec le Passé pour Éclairer le Présent

Nauzyciel ne se limite pas à réinterpréter le classique ; il orchestre un dialogue entre Molière et sa fille, Esprit-Madeleine, dont la vie, marquée par le silence et le renoncement, est révélée grâce aux recherches de Macchia. Cette démarche, à la fois réparatrice et testamentaire, transforme la relation père-fille en symbole d'échange intergénérationnel et de transmission de la mémoire artistique.


Mémoire et Transmission : Un Pont entre les Siècles

La comédie se mue alors en un récit intime et poignant, explorant les relations père/fille, maître/élève, et metteur en scène/acteur. Elle célèbre la capacité du théâtre à transcender les époques, à unir les âmes des vivants et des disparus, tout en interrogeant la notion de transmission, tant dans le domaine artistique que dans les expériences humaines fondamentales.


Une Distribution Envoûtante : Le Renouvellement de l'Art

Arthur Nauzyciel réinvite la magie de cette œuvre avec deux comédiens de la première heure : Laurent Poitrenaux, dont l'interprétation oscille avec brio entre emphase, fougue et nostalgie, et Catherine Vuillez, incandescente dans le rôle d'Esprit-Madeleine. Ils sont rejoints par sept jeunes talents prometteurs. Sous une direction rigoureuse, cette troupe renouvelée, bien qu'en quête parfois de repères, révèle une alchimie captivante. Raphaëlle Rousseau, dans le rôle de Toinette, brille particulièrement.


Un Cadre Intemporel : La Magie Visuelle

La scénographie originale, composée de panneaux de lin jouant avec la transparence pour estomper les frontières de l'espace et du temps, les éclairages de Marie-Christine Soma, et les costumes atemporels de Claude Chestier et Pascale Robin, crée une atmosphère unique. Cette fidélité aux éléments visuels initiaux enrichit encore l'expérience théâtrale, la rendant encore plus émouvante.


Un Renouveau Artistique : La Vision d'Arthur Nauzyciel

La mise en scène d'Arthur Nauzyciel du "Malade Imaginaire" illustre magistralement comment une œuvre classique peut continuer à briller et à toucher profondément, affirmant son rôle comme un pilier pour l'avenir. Cette interprétation transcende la simple représentation pour devenir un vibrant hommage à l'art, capable de consoler, guérir et créer des passerelles entre les époques.


Nauzyciel se révèle comme un visionnaire, un relais de mémoire qui établit un dialogue intemporel, soulignant que le théâtre, par sa nature éphémère, capture l'essence de l'éternité. Il réaffirme le rôle du théâtre comme moyen de transmission, révélant les strates de notre histoire et encourageant une réflexion continue sur notre condition.


Le Théâtre, Reflet de l'Âme

Dans cette démarche, Nauzyciel nous convie à une introspection, créant un échange constant avec notre temps. Il met en lumière le théâtre comme espace de questionnement et de découverte, où le passé et le présent se rencontrent, enrichissant notre perception du monde et de nous-mêmes.


 

Une Odyssée Artistique et Temporelle

"Le Malade Imaginaire ou Le Silence de Molière", sous la houlette de Nauzyciel, devient une quête qui questionne nos liens familiaux, artistiques et sociaux. L'œuvre souligne la capacité de l'art à transcender le temps, à apaiser les douleurs et à inspirer l'avenir.


Nauzyciel émerge comme un maillon entre les temps, illustrant avec éloquence que le théâtre demeure un espace vital pour la réflexion, la remise en question et la célébration de notre complexité.

En fusionnant "Le Malade Imaginaire" avec "Le Silence de Molière", il ne se limite pas à moderniser un classique ; il forge un théâtre rénové, une caisse de résonance pour les échos du passé et un phare d'espoir pour demain. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵


 

LE MALADE IMAGINAIRE

OU LE SILENCE DE MOLIÈRE MOLIÈRE

D’après Molière et Giovanni Macchia

Mise en scène et adaptation Arthur Nauzyciel

Avec Hinda Abdelaoui, Aymen Bouchou

Valentin Clabault, Maxime Crochard , Arthur Nauzyciel, Laurent Poitrenaux, Arthur Rémi, Raphaëlle Rousseau, Salomé Scotto, Catherine Vuillez

Scénographie Claude Chestier • Costumes Claude Chestier, Pascale Robin • Lumières

Marie-Christine Soma • Création Sonore

Xavier Jacquot • Crédit photo © Philippe Chancel


THÉÂTRE NANTERRE AMANDIERS

Du 26 janvier au 9 février 24 • Les mardis et mercredis à 19h30 • Les jeudis et vendredis à 20h30 • Samedi à 18h • Dimanche à 15h • Durée estimée 2h30






 

DATES APRÈS LES AMANDIERS

21/02 2024 Bourges, Maison de la Culture –

Scène nationale

13/03–14/03 2024 Caen, Comédie de Caen – CDN de Normandie

03-04–05/04 2024 Cergy, Points Communs – Scène nationale

11–12/04 2024 Dunkerque, Le Bateau Feu – Scène nationale

Du 24 au 27/04 2024 Paris, La Villette

foudart_logo_edited.png
bottom of page