google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
  • Bonfils Frédéric

CYRANO. Le Théâtre le Funambule réouvre et dévoile sa nouvelle saison.

On ne va pas passer par Quatre Chemins. Attention ⚠️ pur bonheur garantie et sécurité sanitaire pour fêter dignement la réouverture du théâtre, le Funambule Montmarte.

Je viens sincèrement de voir un pur joyau.

L'une des pièces incontournables de cette magnifique rentrée théâtrale. Et je pèse mes mots.

Tout est absolument réussi. Depuis l’atmosphère au très bel éclairage à la bougie jusqu’à l’adaptation du texte original, la mise en scène, les costumes, les masques fantastiques et ces trois comédiennes d’une distinction et d’une technicité folle.

Il faut que cette salle de 120 places soit complète tous les soirs et je vais venir vérifier. (C’était le cas ce soir et c’est très bien).


Certains pourraient penser que Cyrano est un classique très connu, un tant soit peu ampoulé. Que nenni !

Nous connaissons tous la tirade culte du nez. Tout jeune apprenti comédien (et j’en ai fais partie) a travaillé un jour cette scène et, pourtant j’ai l’impression d’avoir découvert ce texte pour la première fois ce soir.

J’ai même eu la sensation de remonter le temps et d’avoir vu une représentation vers la fin du 19è siècle. J’ai ri. J’ai été ébloui et j’ai même versé une petite larme à la fin.

Je suis obligé de détailler autant de superlatifs.

Certainement pas avec la prose sublime de Cyrano.

Peut-être comme un sot mais toujours avec un fol enthousiasme.

Tout d'abord. Je tiens absolument à vous parler du metteur en scène Bastien Ossart.

Monsieur. Vous êtes un pur génie. On pourrait parler du choix de trois comédiennes sur scène mais se serait tellement réducteur à mes yeux. Je me fiche qu’elles soient trois et non dix, que ce soit des filles uniquement. Ça ne m’a absolument pas dérangé, au contraire.

Par contre, votre adaptation très fidèle, finalement. Votre mise en scène magistrale. Vos inspirations multiples, l’idée de mettre de la chorégraphie, de revisiter la scène du combat à l’hôtel de Bourgogne, la tirade du nez...d’ajouter de la musique (très belle) parfois un peu orientaliste. De faire jouer à chacune de vos comédiennes le même personnage suivant les moments.

Ça ! ce sont des idées absolument géniales. Je vois des inspirations multiples dans ce spectacle.

Je me suis sentie un peu en Espagne, un peu en Asie, un tout petit peu en Italie et surtout chez Edmond Rostand qui doit danser de bonheur dans les ETOILES.

Les masques que vous avez trouvés ou confectionnés sont de purs bijoux.


Si vous gagnez le Molière de la meilleure mise en scène pour un théâtre privé. Vous m’en mettez un de côté. Ok ?👍


Cyrano est d’une classe folle. Roxane est ingénue à souhait.


Vous cassez la baraque avec cette pièce. Je pourrais citer tous les meilleurs moments (à peu près toute la pièce) mais je préfère vous en laissez la surprise.

On ne peut s’empêcher de penser à Jacques Weber ou Gérard Depardieu, de magnifiques Cyrano mais cette pièce fait mouche. Et la fin. Quel panache !


Je veux bien devenir votre élève. Reprendre des cours avec vous ou vous aidez en faisant un peu de ménage au sein de votre très belle compagnie, le théâtre aux pieds nus. Mille fois bravo pour le cadeau que vous nous offrez. Je suis devenu un fidèle absolu, ce soir, et je vais voir, à partir d’aujourd’hui, tout votre travail.

Concernant les trois comédiennes Macha Isakova, Iana-Serena de Freitas et Mathilde Guêtré-Rguieg, vous êtes justes parfaitement extraordinaires.

Vous jouez les personnages féminins, Masculins avec brio.

Les accents sont vraiment justes, les changements de personnages sont parfaitement crédibles et fluides. La diction est parfaite, le gestuel incroyable.

On sent des bagages de danse, de mime, d’acrobatie, de cirque et toujours une telle grâce. Une telle harmonie.

Ce spectacle est fuselé. Taillé sur mesure. Les répliques s’enchaînent, s’accordent, se coordonnent.

Et à la fin de l’envoi Vous m’avez touché.


Merci infiniment à la direction du théâtre Les funambules de vous avoir programmé. C’était un vrai pari.

Merci également à Julien Wagner de m’avoir proposé cette pièce. C’est un cadeau ce soir et je vais m’endormir comme un petit bébé. Heureux, en rêvant de Cyrano.

« Admiratif : pour un parfumeur, quelle enseigne! »

« À ce palais de croûte, il faut vous mettre un toit »

« Comment ? M'accuser d'un pareil ridicule ! Petit mon nez ? Énorme mon nez ! »


J’espère pouvoir rencontrer cette équipe géniale. J’ai tellement de questions qui se bousculent en tête.


#cyrano #edmondrostand #bastienossart #theatrelefunambules #meilleurepiece #pieceimmanquable #ianaserenadefreitas #theatreauxpiedsnus




Et la saison continue avec...



Voir l'article sur la folle et inconvenante histoire des femmes, ici

Frédéric BONFILS

43 avenue de Suffren

PARIS, 75007

 

frederic@foudart-blog.com

 

Telephone: +336 11 69 81 37

CONTACT

  • Blanc Icône YouTube

©2019 by FOU DE THÉÂTRE.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z