google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
  • Bonfils Frédéric

Waiting for the barbarians. Festival de Deauville

Un film très attendu. Aujourd’hui, Deauville était en effervescence avec l’arrivée De Johnny Depp au charme fou et à la gentillesse non feinte. Après tout, notre Johnny Depp est un peu français de cœur. Il a été amoureux pendant des années de notre oiseau de paradis national et parle bien mieux français que ce qu’on l’imagine. D'ailleurs, C’est étrange car sa voix est bien plus claire en français qu’en anglais.

Pour information. Je ne savais pas sur Johnny Depp était aussi timide. C’est une vraie surprise et c’est terriblement touchant.

Concernant « waiting for the Barbarians » de Ciro Guera. Tout d’abord, je voudrais dire que j’aime beaucoup ce réalisateur colombien. J’ai vraiment apprécié ces deux premiers films

« L’étreinte du serpent » et « les oiseaux de passage ». Ciro Guera n’était pas à Deauville. Jamais personne ne l’a cité et c’est bien dommage, car son univers, ces codes sont particulièrement intéressant.


Et le film ? Eh bien, c’est un peu compliqué. J’en suis sorti un peu Disappointed 😔.

À la fois, ce film est très beau, très esthétique (un peu trop à mon goût) Les acteurs sont fantastiques surtout Mark Rylance que j’ai adoré et en même temps qu’est-ce que ce film apporte vraiment ?

On nous a expliqué aujourd’hui qu’il avait fallu un nombre d’années considérables pour monter ce projet et je le comprends parfaitement.


Évidemment, qui sont les bons, les mauvais, les gentils, les méchants, les barbares ? Ok c’est une grande idée philosophique niveau bac.

Évidemment, l’homme en tant que tel n’est pas bon par nature et que l'homme réuni en foule peut se transformer facilement en meute. C’est un fait avéré mais aussi très manichéen. C’est souvent le plus grand défaut du (mauvais) cinéma américain.


Je fus ébloui, il y a deux jours de voir Skin que j’adore définitivement. Je pensais que ce cinéma avait enfin trouvé des nuances sur les relations humaines et ce soir je tombe pile-poil sur ce terrible cliché qui me dérange profondément.


Mince Alors ! Non mais que nenni (c’est pour que les Américains que j’adorent et qui me suivent ne comprennent rien).


Je pense que ce film va déchirer les critiques et les spectateurs que nous sommes. Certains vont adorer. D'autres vont détester. Je suis un peu entre les deux. Je n’arrive pas à trancher.


Le duo Depp-Rylance est passionnant. La scène de leur rencontre est très réussie.


Les moments très bibliques sont intéressants. Johnny Depp nous a dit pendant la conférence de presse que ce sujet n’avait jamais été abordé. Je pense qu’il ne devait pas être là, car la symbolique christique est présente tout au long du film. Le chemin de croix, la souffrance, l’errance, l'olivier, la lumière céleste qui ouvre l’âme, la pitié, le pardon, la rédemption, Marie Madeleine et même la fin des temps.

Je suis certain que Ciro Guera nous aurait un peu plus éveillé sur ce point.


Vous l’aurez compris. Ce n’est pas un grand film à mes yeux mais c’est quand même pas mal du tout et c’est fait avec amour et générosité.


Enfin. Non seulement Johnny Depp a illuminé Deauville toute la journée et m’a laissé une magnifique photo souvenir que je vais garder très précieusement.


C’est quand même agréable de ce dire. Allez, ce soir, je vais me faire un film avec ma chère Catherine Deneuve toujours aussi divine, avec Johnny Depp, Carlo Mirabella-Davis et Guy Nattiv.

C’est la raison pour laquelle je mets tous les soirs mon plus beau costume

Pour honorer ces artistes immenses et que j’adorent et même si je ne suis qu’une petite souris dans la fourmilière. Respect pour eux !

#johnnydepp #deauville2019 #festivaldedeauville #aviscinema #sortiecinema #critiquecinema #ciroguera #marcrylance



Frédéric BONFILS

43 avenue de Suffren

PARIS, 75007

 

frederic@foudart-blog.com

 

Telephone: +336 11 69 81 37

CONTACT

  • Blanc Icône YouTube

©2019 by FOU DE THÉÂTRE.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z