google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Festival VIS-À-VIS : L'Art et la Réinsertion Scénique au Cœur des Prisons Françaises


Le festival VIS-À-VIS, unique en son genre en France, est une célébration de la créativité et de l'humanité au sein des établissements pénitentiaires. Cet événement, qui se tient au Théâtre Paris-Villette, rassemble pendant quatre jours des artistes, des techniciens, et des personnes détenues pour présenter des œuvres dans divers domaines artistiques tels que le théâtre, la danse, la musique, la vidéo et la photographie.


Le festival, qui en est à sa cinquième édition, bénéficie du soutien de plusieurs institutions de renom, y compris le ministère de la Justice et le ministère de la Culture, ainsi que des directions régionales et des fondations. Ce soutien institutionnel est crucial, car chaque projet est porté en collaboration avec des partenaires comme le Service pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP) et la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) d'Île-de-France et de Normandie.


L'initiative de ce festival découle d'un constat : les artistes en résidence peuvent profondément influencer et enrichir les communautés isolées ou marginalisées, telles que celles des établissements carcéraux, en partageant leurs projets et leurs œuvres.


Le Théâtre Paris-Villette, conscient de la puissance transformative de l'art, a donc créé le festival VIS-À-VIS il y a huit ans, visant à intégrer le milieu carcéral dans le paysage culturel plus large.


Cette année, le festival innove en intégrant le Hall de la chanson comme nouveau partenaire. Ensemble, ils ont lancé un projet pilote avec l'école supérieure le TEC, les étudiants artistes et les enseignants pour collaborer sur un spectacle professionnel célébrant le centenaire de la naissance de Charles Aznavour. Ce projet, qui a débuté avec un cycle pédagogique en détention au centre pénitentiaire de Meaux, aboutira à des représentations dans le cadre du festival et au Hall de la Chanson.


Le festival met un point d'honneur à traiter les œuvres créées en détention comme de véritables productions artistiques, valorisant ainsi le travail commun et offrant aux participants une plateforme pour s'exprimer et se réintégrer dans la société. Les personnes détenues, bien que privées de liberté, demeurent des membres actifs de la société. Les projets comme VIS-À-VIS sont essentiels pour maintenir et renforcer les liens avec le monde extérieur, contribuant ainsi à la prévention de la récidive et à la réinsertion.


Avec son expansion à l'échelle nationale, VIS-À-VIS promet de devenir un rendez-vous culturel majeur, illustrant la conviction que l'art est un vecteur puissant de réinsertion sociale et de dialogue. Le festival continuera de s'étendre, avec des plans pour une nouvelle édition en région PACA/Corse et d'autres à venir, soulignant son rôle essentiel dans le paysage culturel français.


 


 

Programme


Le 2 mai

19h Encore la fin du monde

Cette compagnie-là / Centre de détention de Melun • théâtre

20h30 Blossom

Cie KILAÏ / Maison d’arrêt de Seine-Saint- Denis / Théâtre Louis Aragon, Scène conventionnée d’intérêt national art et création - danse à Tremblay-en-France

• danse, performance participative


Le 3 mai

19h Méduse

Fanny Catel, Raoul Fernandez / Centre pénitentiaire de Caen / Comédie de Caen, CDN de Normandie • théâtre

20h30 Je t’épouserai /allégorie du REICKO Compagnie du Reicko / Centre pénitentiaire de Fleury-Mérogis • danse et vidéo


Le 4 mai

19h Ici et là, suites

Cie Point Virgule / Centre Pénitentiaire du Sud-Francilien / Atelier de Paris / CDCN • danse

20h30 Adaptation de la nouvelle Le Ring de Jack London

Nar6 compagnie / Centre pénitentiaire de Fresnes • théâtre


Le dim 5 mai

17h30 Et pourtant...

Serge Hureau, Olivier Hussenet / Centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin- Neufmontiers / Le Hall de la Chanson – Centre national du patrimoine et de la chanson / Le Théâtre-École des répertoires de la chanson – École supérieure • chanson

19h Sombrero

Julien Perez, Thomas Cerisola / Centre pénitentiaire de Paris-La Santé • création sonore et théâtrale



Installations permanentes


13,5 milliards d’années en 5 minutes

Flora Molinié / Centre pénitentiaire de Fleury- Mérogis • court-métrage d’animation


Questions de genre

Amandine Maas / Maison centrale de Poissy / Art exprim • exposition


Esprit étriqué

Philippe Petit / Maison centrale de Poissy / École nationale supérieure des arts de Paris- Cergy • vidéo


L’écho des murs

Luna Ragheb / Maison centrale de Poissy / Art exprim • podcast


ostrakon

Marion Lachaise. Centre pénitentière Sud-Francilien • exposition




Comments


foudart_logo_edited.png
bottom of page