google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Le bon petit soldat

Les états d’âmes d’un jeune homme qui va se faire exploser

Avis de Foudart 🅵🅵

Le bon petit soldat nous fait entrer dans la tête de Karim, un jeune français d'origine maghrébine qui nous emmène avec lui un 24 décembre dans le métro parisien, où il doit faire un attentat suicide.


Karim nous invite à descendre dans le métro avec lui. Nous l’accompagnons dans son voyage et il partage ses pensées avec nous. Il porte une ceinture explosive...


Mitch Hooper, en écrivant ce texte bien avant 2015, a choisi de raconter l'histoire du point de vue du jeune frère.


Par l’empathie que génère le personnage de Karim, très sympathique, la pièce parle moins de radicalisation et de religion que d'intégration dans notre société.

Je ne prétends pas que mon personnage soit représentatif de tous les jihadistes. Il a été entraîné par son frère et est à la recherche d'une identité. Mitch Hooper

Le bon petit soldat est un spectacle assez dérangeant qui ne laisse pas indifférent et nous incite à nous poser beaucoup de questions.

À mon point de vue, Le théâtre politique n’est pas forcément un théâtre à messages. Un théâtre qui cherche la vérité risque de soulever plus de questions qu’il ne propose de solutions. Mitch Hooper

On peut avoir des idées monstrueuses et être sympathique

Si la vie de Karim avait été un peu plus simple, si sa mère, droguée, n’était pas morte, si son frère avait été sélectionné dans l’équipe de foot, si sa petite amie ne l’avait pas quitté, il n’en serait pas là...C’est quand même un peu simple et la pièce manque, peut-être, de noirceur psychologique.


Cependant, cette proposition théâtrale, interprétée avec force, recèle de très bonnes idées de mise en scène.

La scénographie très sobre et la lumière en forme de cadre crée une atmosphère puissante qui suit l’évolution du récit et laisse la puissance émotionnelle du comédien s’exprimer au mieux.


La fin de la pièce avec un rebondissement intéressant est aussi très réussie et ce spectacle, à voir, à partager, ne laisse pas du tout insensible.


 

Un Bon Petit Soldat

de Mitch Hooper

Avec (en alternance)

Samuel YAGOUBI (du 4 au 7 novembre) Théo ASKOLOVITCH (du 11 au 14 novembre)

Costumes Philippe VARACHE

Son et musique Sébastien GORSKI

Lumière Lucien ABLINE

Durée 1h20

Texte publié chez Lansman Editeur


Théâtre de L’Epée de Bois

Cartoucherie - Route du Champ de Manoeuvre - 75012 PARIS


Du 4 au 14 novembre

Du jeudi au samedi à 19h Samedi et dimandhe à 14h30