google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

"Le Temps d’Aimer " : Récits d'Amour et de Résilience dans l'Après-Guerre

Dernière mise à jour : 26 nov. 2023


"Le Temps d’Aimer", le dernier film de la réalisatrice française Katell Quillévéré (connue pour "Réparer les vivants"), est une fresque émotionnelle et historique plongeant au cœur des troubles de l'après-guerre en France. Récompensé par le Valois de diamant au Festival du film francophone d'Angoulême, ce film propose un voyage à la fois intime et universel au travers des complexités de l'amour, du désir, et de la résilience humaine.


L'intrigue se déroule en 1947 sur une plage normande, où Madeleine, une jeune serveuse et mère célibataire, rencontre François, un étudiant fortuné et cultivé. Leur relation, née d'un coup du destin, évolue en une liaison complexe, marquée par les séquelles du passé et des secrets enfouis.


Le film s'ouvre sur des images d'archives choc de la Libération, certaines inédites, dévoilant la brutalité des tontes publiques infligées aux femmes accusées de collaboration. Parmi elles, Madeleine, incarnée magistralement par Anaïs Demoustier.


La transition habile du film du documentaire à la fiction est une prouesse narrative, immergeant le spectateur dans le quotidien de Madeleine, qui lutte pour surmonter les stigmates de son passé.

Le séjour de Madeleine à l'hôtel Beau-Rivage, dans le Finistère, et sa rencontre avec François (Vincent Lacoste, primé meilleur acteur pour ce rôle) constituent l'épicentre de l'histoire.

Leur amour, parsemé de différences culturelles et sociales, illustre la quête de survie émotionnelle et d'acceptation dans un monde empreint de préjugés.


Le film interroge la nature du couple, l'influence du passé sur le présent et la capacité de l'amour à surmonter les obstacles sociaux et personnels. "Le mystère du couple, cette fiction que l'on crée à deux, est au cœur de l'œuvre," confie Quillévéré, s'inspirant de l'histoire de sa grand-mère.


Outre son intrigue captivante, "Le Temps d’Aimer" se distingue par sa beauté visuelle et son montage audacieux. L'alliance des images d'archives et de la fiction, le passage du noir et blanc à la couleur, et l'utilisation stratégique de la musique amplifient son impact émotionnel.

Quillévéré insiste sur la fidélité de la reconstitution, tout en filmant l'histoire comme si elle se déroulait de nos jours. "Cela crée une collision entre le contenu et la forme, mélangeant influences contradictoires pour éviter une reconstitution rigide et créer un dialogue entre passé et présent."


 

"Le Temps d’Aimer" est un film poignant et profondément humain, s'écartant du mélodrame grâce à sa conclusion lumineuse et résiliente. Il ne se limite pas à raconter une histoire d'amour, mais explore les profondeurs de l'âme humaine, offrant un miroir à notre propre quête d'amour et d'acceptation. Avec son talent narratif et visuel, et des scènes abordant avec audace le désir et la sexualité, Katell Quillévéré livre une œuvre cinématographique marquante, résonnant bien au-delà du générique final. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵



 


LE TEMPS D’AIMER

Un film de Katell Quillévéré

Avec Anaïs Demoustier Vincent Lacoste Morgan Bailey Hélios Karyo Josse Capet

Paul Beaurepaire Margot Ringard Oldra


Sortie au cinéma, le 29 novembre 2023 • Durée 2h05


L'affiche du film "Le temps d’aimer" met en scène trois personnages allongés sur une couverture sur l'herbe, évoquant la détente et l'intimité. Au centre, un homme aux lunettes regarde pensivement vers le haut, flanqué d'une femme rousse à sa droite et d'un homme à sa gauche. L'image respire la jeunesse et la complicité. Le texte mentionne les acteurs principaux, Anaïs Demoustier et Vincent Lacoste, ainsi que la sélection officielle du film au Festival de Cannes, signifiant son prestige et son succès critique. La palette de couleurs douces et la typographie épurée ajoutent à l'esthétique vintage et romantique de l'affiche.



foudart_logo_edited.png
bottom of page