google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Les producteurs

Dernière mise à jour : 1 avr. 2022

Le show musical de Broadway, le plus primé de tous les temps arrive à Paris

Un : on trouve la pire pièce jamais écrite. Deux : on engage le pire metteur en scène de toute la ville. Trois : on lève deux millions de dollars. Quatre : on embauche les pires acteurs de New York, grande première à Broadway. Et pas le temps de dire Cinq qu’on a déjà fait faillite, empoché nos deux millions et pris le premier vol pour Rio. EXTRAIT

En 1967, le réalisateur new-yorkais Mel Brooks réalise son premier long métrage : Les Producteurs qui devient très rapidement une comédie culte.


À partir de 2001, ce spectacle donné à Broadway, est resté à l’affiche plus de 6 ans avec un succès public et critique retentissant.


Lorsqu´en 2006, Laurent Bentata, directeur général de Stage Entertainment France, découvre pour la première fois Les Producteurs à Madrid, ce fut un choc. « Je réalisais alors que je venais de voir un OVNI (œuvre vivante non identifiable), ni vraiment un musical, ni vraiment une pièce de théâtre, un peu comme une pièce de boulevard qui aurait été agrémentée de grands numéros chantés et passée au tamis d’un humour absurde. »


C’est le début d’une immense aventure malmenée par une pandémie mondiale qui se retrouve enfin à Paris.


Alexis Michalik, le merveilleux créateur d’Edmond, du Cercle des illusionnistes, du porteur d’Histoire et passionné de comédie musicale, avec un talent et une créativité incroyable, nous donne l’occasion exceptionnelle de retrouver l’humour caustique, irrévérencieux et déjanté de ce réalisateur, pour la première fois en français. Autant dire que l’attente de ce spectacle est grande, et c’est avec un véritable empressement, qu´on s’est tous réunis, au Théâtre de Paris, pour découvrir ce spectacle. Un producteur proche de la ruine imagine une arnaque à l'assurance en montant la pire comédie musicale, sur un scénario indigent, dirigée par le pire metteur en scène, avec un cast improbable... Mais rien ne se passera comme prévu.


Nicolas Engel qui a déjà signé l’adaptation de Grease, Chicago et Ghost et qui fait celle Des Producteurs, se rappelle de la première fois qu’il a vu ce spectacle à New York, en 2006 « C’était si bête et grossier que même Goebbels aurait sifflé ! J’ai adoré la façon dont l’humour politiquement incorrect de Mel Brooks y côtoyait l’excellence des plus grands shows de Broadway, et en sortant du théâtre, je rêvais de voir un spectacle comme celui-là sur les scènes parisiennes. »


Dans la veine des premiers films de Woody Allen ou des Monthy Python, Les producteurs combine donc humour, fantaisie, dérision, musique jazz et liberté d’expression.

Seul l’esprit déjanté de Mel Brooks pouvait convoquer sur la même scène à la fois l’univers de Broadway et l’envers du décor, une Suédoise multitalentueuse et... des nazis. Alexis Michalik

 

Ils chantent, dansent, jouent la Comédie… et ont même appris les claquettes

Ce spectacle est une pièce chorale avec deux très beaux rôles de producteurs et une troupe de chanteurs, de danseurs, de comédiens de talent. Serge POSTIGO, Benoit CAUDEN et Roxane LE TEXIER, en tête d’affiche, s’en donnent à cœur joie et sont éblouissants.

Les producteur, avec un sujet délicieusement irrévérencieux, est aussi drôle que dynamique, aussi divertissant qu’hilarant. Ce spectacle fait salle comble et mérite son immense succès actuel. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵



 

Les Producteurs

Une comédie musicale de Mel Brooks

Livret de Mel Brooks et Thomas Meehan

Musique et parole de Mel Brooks

Mise en scène Alexis Michalik

Avec Serge POSTIGO, Benoit CAUDEN, Régis VALLEE, David EGUREN, Andy COCQ, Roxane LE TEXIER, Alexandre BERNOT, Véronique HATAT, Léo MAINDRON, Marianne ORLOWSKI, Loaï RAHMAN, Carla DONA, Hervé LEWANDOWSKI, Mélissa LINTON, Sébastien PAULET, Eva TESIOROWSKI

Musiciens Thierry BOULANGER, Benoit URBAIN, Benoit DUNOYER, Franck STECKAR, François CHAMBERT, Jean-Pierre SOLVES, Jean-François QUELLEC

Adaptation Nicolas Engel

Costumes Marion Rebmann

Décors Juliette Azzopardi

Crédit / Copyright Alessandro Pinna

THÉÂTRE DE PARIS

À partir du 2 décembre 2021

Du mardi au samedi à 20h. Les samedis et dimanches à 16h






 

EN SAVOIR PLUS…

MEL BROOKS

MEL BROOKS (auteur, compositeur, librettiste, producteur, metteur en scène et acteur, Mel Brooks a personnellement été récompensé de trois des Tony Awards obtenus en 2001 (Meilleure partition, Meilleur livret pour une comédie musicale, Meilleure comédie musicale) et deux Grammy Awards pour Les Producteurs.


Mr. Brooks commença sa remarquable carrière, durant les années d’or de la télévision, comme scénariste pour Sid Caesar sur l’émission Your Show Of Shows en 1951.


En 1955 et en 1957, Brooks fût co-nominé aux Emmy Award pour le Meilleur scénario de comédie pour Caesar’s Hour, et en 1956 il fût co-nominé pour le Meilleur scénario de variété et comédie de situation.


En 1952, Brooks écrit des sketches pour le spectacle à succès de Leonard Sillman’s sur Broadway, New Faces Of 1952, et en 1957, avec Joe Darion, il est l’auteur du livret de la comédie musicale de Broadway Shinbone Alley, avec Eartha Kitt en interprète.


En 1962, c’est le livret de la comédie de Broadway All-American, interprétée par Ray Bolger.


Dans les années 60, Brooks forme un duo avec Carl Reiner pour écrire et interpréter The 2000 Year Old Man qui devient immédiatement un best-seller.


Successivement en 1960 et 1961, Brooks et Reiner sont nominés aux Grammy Award. En 1997, Brooks et Reiner font de nouveau équipe pour écrire The 2000 Year Old Man In The Year 2000. Un livre et un cd sont édités et distribués, le CD gagnant un Grammy Award en 1998.


En 1965, c’est avec Buck Henry qu’il travaille pour créer Get Smart (connu en France sous le nom de Max la Menace), un show pour la télévision avec Don Adams interprétant l’Agent 86.


En 1968, il écrit et met en scène son premier long-métrage, Les Producteurs, avec Zero Mostel et Gene Wilder, un film qui remporta un Academy Award.


S’enchaînent alors des comédies sur grand écran, toutes de grands succès cinématographiques :


En 1970, c’est The Twelve Chairs ; en 1974, il co-écrit, met en scène et interprète Blazing Saddles ; en 1974, il co-écrit et dirige Young Frankenstein (Frankenstein Junior) ; En 1976, c’est La Derniere Folie (Silent Movie) ; en 1977, History Of The World, Part 1 (La Folle histoire du monde); En 1983, il écrit, produit et joue le remake de To Be Or Not To Be ; puis co-écrit, met en scène, produit et joue la fantaisie déjantée de science-fiction, Spaceballs ; puis en 1991 Life Stinks (Chienne de Vie) ; En 1993, il co-scénarise, met en scène, produit et interprète Robin Hood, Men In Tights (Sacré Robin des Bois) ; Il est le co-auteur en 1995, de Dracula, Dead And Loving It (Dracula, mort et heureux de l’être) qu’il dirige et interprète.


Trois saisons de suite, Brooks gagne les Emmy Award pour son rôle de Uncle Phil dans la série à succès Mad About You.

En parallèle, sa société de productions cinématographique, Brooksfilms Limited, fondée en 1980, aura produit quelques-uns des plus remarquables films américains dont :

Elephant Man de David Lynch, La Mouche de David Cronenberg, Frances de Richard Benjamin.


Le 30 novembre 2021, Mel Brooks publie ses mémoires All About Me.


 

En choisissant de faire ses débuts au cinéma avec une comédie sur un Hitler chantant, Mel Brooks signe une comédie loufoque et iconoclaste qui rejoint les satires du genre. Comme l’avaient fait, avant lui, un certain Chaplin avec Le Dictateur, en 1940 et Lubitsch en 1942 avec To Be or Not to Be (dont Brooks réalisa le remake en 1983), Mel Brooks rit d’Hitler pour le réduire à néant.


L’œuvre a permis à Mel Brooks de remporter l’Oscar du meilleur scénario original.


En 2001, le long métrage devient une comédie musicale adaptée par Mel Brooks lui-même, qui en écrit et signe musiques et chansons, avec la complicité de Thomas Meehan. Le spectacle est mis en scène par Susan Stroman.


La première a lieu le 19 avril 2001 au St James Theatre, à New York, le spectacle est joué plus de 2 500 fois et remporte un record, inégalé dans l’histoire de Broadway, de douze Tony Awards, dont celui de la meilleure comédie musicale.

Les tournées internationales sont des succès non démentis, notamment à Londres.


Posts similaires

Voir tout

Comments


foudart_logo_edited.png
bottom of page