google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Pleasure

Une jeune suédoise de 20 ans arrive à Los Angeles dans le but de faire carrière dans l’industrie du porno. Sa détermination et son ambition la propulsent au sommet d’un monde où le plaisir cède vite la place au risque, à la toxicité et la misogynie.


Ninja Thyberg a dit lors de la présentation du film à Deauville qu’elle avait eu besoin de six ans pour monter son film dont cinq qui l’ont plongée dans le milieu du cinéma américain pour adulte.

Cette longue préparation lui a donné l’occasion d’apprécier humainement ces acteurs et actrices peu ordinaires, au point de les faire tourner dans Pleasure.

Tous les autres comédiens à l’exception de Sofia Kappel viennent du milieu du porno américain


Sofia Kappel, dont c’est le premier rôle au cinéma interprète une Bella Cherry plus vraie que nature. Avec son regard inoubliable, elle est la grande révélation du film et nous offre une interprétation hors du commun.


Rien ne nous ait épargné dans ce film aussi bien en terme de violence sexuelle que psychologique et poutant la caméra, très intelligente, reste finalement assez pudique.

Pendant de longues minutes, on peut être gêné par le manque d’information concernant les motivations de cette fille, mais ensuite, ce film en devient fascinant et la dernière partie est particulièrement réussie.

Un film choquant et génial

Pleasure est un film choc et choquant. C’est aussi un film qui, en mettant en exergue l’esprit particulier et misogyne de ce milieu, ouvre la voie à la réflexion.

 

Pleasure

Avec : Sofia Kappel, Revika Reustle, Evelyn Claire, Chris Cock, Dana DeArmond, Kendra Spade, Jason Toler

États-Unis, Suède, Pays-Bas & France - 1h45

Un film interdit au moins de 16 ans


Le film a été sélectionné à Cannes et à Sundance et présenté en compétition au Festival de Deauville.

Sortie en salle, le 20 octobre 2021




Posts similaires

Voir tout

Ogre

Comments


foudart_logo_edited.png
bottom of page