google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

"Qui a peur" : Tom Lanoye revitalise un classique avec maestria


Dans sa dernière production, le dramaturge belge Tom Lanoye offre une réinterprétation audacieuse et contemporaine de la pièce emblématique d'Edward Albee, "Qui a peur de Virginia Woolf ?" Présentée pour la première fois en néerlandais sous le titre "Wie is Bang" en 2019, cette œuvre a rapidement captivé le public et les critiques, entraînant une extension de ses représentations au NTG.


Une œuvre comme miroir social

Lanoye, reconnu pour son écriture incisive et son engagement politique, adapte l'intrigue originale en une critique sociale poignante qui examine les dérives de notre époque tout en restant ancrée dans l'univers du théâtre. La mise en scène innovante d'Aurore Fattier, compagne de vie de Koen De Sutter qui tient également un rôle dans la pièce, crée une mise en abyme captivante où théâtre et réalité se confondent. Les acteurs utilisent leurs propres prénoms, floutant ainsi les frontières entre leurs identités personnelles et leurs rôles, ce qui intensifie le message du drame en mettant en lumière les dualités et les conflits du monde artistique.


La scénographie de Prunelle Rulens contribue à cet effet de réalisme en présentant un décor qui se déconstruit sous les yeux des spectateurs, symbolisant la désintégration des façades sociales et professionnelles des personnages. Lanoye choisit de focaliser l'histoire sur Claire et Koen, un couple d'acteurs vieillissants, constamment en train de rejouer les scènes tragiques de leur vie personnelle et professionnelle, métaphore de l'usure et des désillusions accumulées.


Dialogue entre générations

En résonance avec l'œuvre d'Albee, la pièce illustre la confrontation entre deux générations d'acteurs. Les jeunes acteurs, Leïla et Khadim, représentent des forces de changement et de défi. Leur intégration dans la pièce, stimulée par une subvention gouvernementale pour promouvoir la diversité, enrichit le récit de critiques sociales et de satire politique, questionnant les dynamiques de pouvoir dans le secteur culturel.


Une pièce engagée

Cette production reflète les tensions raciales, les crises générationnelles et les défis du métier d'artiste dans un monde désenchanté. Lanoye et Fattier explorent des thèmes cruciaux tels que l'illusion de vérité et le rôle de la fiction pour révéler des vérités cachées, tout en célébrant le pouvoir transformateur du théâtre.


 

Réflexions finales

Bien que les personnages de Claire et Koen soient captivants et incarnés par des acteurs à la fois répugnants et fascinants, la transposition contemporaine de la célèbre œuvre d'Albee se révèle être un exercice de style à la fois brillant et enrichissant. Toutefois, la pièce peut parfois donner l'impression d'aborder des thèmes un peu trop familiers. Néanmoins, elle reste un spectacle réussi, vibrant et éloquent. Le souhait d’Aurore Fattier, désirant que les spectateurs quittent la salle en ayant été purgés d'une gamme d'émotions variées, en ayant ri, pleuré et ressenti intensément, en s'identifiant tour à tour aux différents personnages, est pleinement réalisé.



 

QUI A PEUR

Texte Tom Lanoye - Prix des lettres néerlandaises 2024

Mise en scène Aurore Fattier

Traduction Française et dramaturgie Aurore Fattier & Koen De Sutter En collaboration avec Tom Lanoye

Avec Claire Bodson, Leïla Chaarani, Koen De Sutter, Khadim Fall

Scénographie et Costumes Prunelle Rulens • Images & Vidéo Gwen Laroche • Son Laurent Gueuning • Lumière Franck Hasevoets • Régie Lumière Tom Van Antro • Coach Vocal Saskia Brichart • Photos ©Prunelle Rulens


Théâtre 14

Du 7 au 25 mai 2024 • Mardi, mercredi, vendredi à 20h, jeudi à 19h, samedi à 16h • Durée 1h35




 

La pièce tournera l'année prochaine - la tournée est en cours :

12 au 15 novembre 2024, Comédie de Caen – CDN de Normandie

27 novembre 2024, Maison de la Culture d’Arlon (BE)

27 mai 2025, Comédie de Reims – CDN

Comments


foudart_logo_edited.png
bottom of page