google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Nuit

« J’aime bien qu’on puisse rire, c’est très important »


Dramaturge, auteur, comédien et metteur en scène, Philippe Minyana a écrit plus de trente-cinq pièces mises en scène par les plus grands tels qu'Alain Françon, Marcial di Fonzo Bo, Catherine Hiegel ou Pierre Maillet. Aujourd’hui, il revient avec sa nouvelle création Nuit qu’il met également en scène.


Tout se passe au grand air, au bord d’un lac venteux. Deux couples, deux générations. Il y a ces amoureux qui se cherchent et se chamaillent et puis il y a une femme mûre et son frère. Ils traversent le temps, se réunissent, picolent parfois, échangent, pleurent, rient aussi, font des cauchemars et courent souvent. Car, comme les joggeurs, dans la vie « on court, on fait des cercles, on tourne en rond. On survit ».


Le théâtre de Minyana, n’est pas du théâtre réaliste ou naturaliste mais plutôt la stylisation, la métaphore du réel pour arriver à une langue de théâtre.

Avec son sens inné des mots et leur sonorité « Je dis la langue, je la profère. C’est une chose que je fais toujours. Elle passe par mon propre système respiratoire ». Philippe Minyana pousse ici son concept au paroxysme en s’accompagnant de deux chanteurs lyriques.

Une sorte d'Orotario sublimes, un opéra bouffe de fragments théâtraux, une vision du purgatoire, une farce tragique avec du vent, des cloches, des dialogues, du chant et de la musique.


« Je fais toujours en sorte qu'il y ait l'alliance du grotesque et du tragique, toujours »

Entre drame funèbre et farce grotesque, Il parle beaucoup d’angoisse et de mort mais rit aussi « je m’amuse vraiment à l’écrire, je ris beaucoup. Je suis mon premier rieur ». Celui qui aime particulièrement le style des nouvelles anglo-saxonnes utilise l’art du théâtre comme Picasso aurait pu le faire avec sa peinture. Une façon de voir le monde, la mélancolie de la vie humaine avec une âme d’enfant.


 

« Entre joie et stupeur »

Avec ce spectacle, on est bousculé, déstabilisé. Parfois, on ne comprend rien, mais grâce à ces comédiens qui savent si bien vivre l’instant présent presque au premier degré, sans calcul ni démonstration, on comprend tout et, en tout cas, on adhère à tout.


On se laisse porter par la poésie, l’humour et la musicalité de Minyana et on aime suivre ses corps fragiles qui tombent, s’évanouissent pour un rien. Ces êtres qui s’aiment et se haïssent en même temps. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵


 

Nuit

texte et mise en scène Philippe Minyana

Avec Luce Mouchel (Laura), Jérome Billy (Carlos), Sarah Biasini (Edith), Florent Baffi(Gino), Emma Santini (Une joggeuse, l’infirmière, la promeneuse, grand maman), Balthazar Gouzou (Un joggeur, un promeneur, grand papa)

Crédit © Dennis Mader


THÉÂTRE DES QUARTIERS D’IVRY

Du 26 novembre au 4 décembre 2022 • À partir de 15 ans • Durée 1h30



 

En tournée :


Malraux - Scène nationale de Chambéry-Savoie les 18 et 19 janvier 2022

Théâtre d'Avranche - Communauté d'Agglomération du Mont-Saint-Michel - Normandie le 24 janvier 2023

Comédie de Caen - CDN de Normandie les 31 janvier et 1er Février 2023

Théâtre de Chelles le 17 février 2023

Posts similaires

Voir tout

Kommentare


foudart_logo_edited.png
bottom of page