google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Avec un sourire, la révolution !

Quarante ans après la fin de la dictature franquiste, toutes les sphères de la société catalane se mobilisent pour l’organisation d’un référendum d’autodétermination interdit par l’Espagne. Alors qu’ils s’engagent ouvertement dans la désobéissance, les catalans font face à une répression grandissante, avec le sourire.


Une cause particulièrement importante à ces yeux, peut-être, trop !

Deux ans après Le peuple interdit, le cinéaste québecois, Alexandre Chartrand poursuit son observation des événements indépendantsites qui ont secoué la Catalogne et choisit de nous faire vivre cet événement, depuis l’intérieur, principalement du côté de ses organisateurs.

D’un côté, il est annoncé dans le film, que 80% des catalans souhaiterai la tenue d’un référendum d’autodétermination sur ce sujet. De l’autre, le gouvernement espagnol de l’époque dit clairement que la constitution ne permet pas la tenue d’un tel référendum !

On est obligé de reconnaître que ce documentaire est captivant

Si la réalisation de ce documentaire est très réussie et l’implication de son auteur, remarquable, avec très peu de contradicteurs, le malaise survient.