google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Brassens, la mauvaise herbe

Je suis de la mauvaise herbe, brave gens... Et je me demande pourquoi, Bon Dieu. Ça vous dérange que je vive un peu. Georges Brassens, La mauvaise herbe, 1954

Jouant les bons fantômes et clowns fossoyeurs, les artistes interprètent, arrangent et mettent en scène à leur guise, l'héritage de ce foisonnant créateur de chansons.

Des employés de pompes funèbres. nous emmènent au plus près de l'âme humaine, dans un cimetière métaphysique et comique.


Quand la vieillesse et la mort deviennent belle !

Avec un arrangement musical acoustique et subtil, avec une élégance et une grâce infinie, ce spectacle parle de vie et met un sort à la mort.


 

Brassens, la mauvaise herbe est un spectacle bourré d’emotion, mais aussi, très drôle et burlesque. La poésie côtoie la philosophie, l’humanité est taquine et pleine de bienveillance.

nous font réaliser avec grâce et beauté que vieillir et mourir relèvent bien de notre sort. Avis de Foudart 🅵🅵🅵

 

Brassens, la mauvaise herbe

Prolongations

Mise en scène Serge Hureau & Olivier Hussenet

Direction musicale Clément Caratini

Chanteurs Alexandra Lacour, Arthur Goudal, Lucie Durand, Baptiste Chabauty

Musiciens Clément Caratini, Lionel Privat, Richard Dubelski

Direction technique et création lumières Jean Grison

Création son Nils Morin

Costumes Juliette Rivrin-Ricque


LE HALL DE LA CHANSON

DU 7 NOV. AU 7 DÉC. 2021

Les dimanches 7 et 21 novembre à 16h, les samedi 20 novembre, lundi 6 et mardi 7 décembre à 20h




 

PROGRAMME

(Paroles et Musique : Georges Brassens)

Bonhomme (éd. Intersong, 1956)

Le moyenâgeux (éd. Mus. 57, 1966)

Le fantôme (éd. Mus. 57, 1966)

La ballade des cimetières (éd. Mus. 57, 1962)

Les deux oncles (éd. Mus. 57, 1965) (sous-réserve)