google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Carte blanche à Codex Urbanus

Le musée Clemenceau donne, pour la première fois, carte blanche à l’artiste de street art, Codex Urbanus


Il y a une dizaine d’années, Codex Urbanus a commencé à peindre un bestiaire vandale dans la ville sur les murs du 18ème arrondissement au milieu de la nuit.


Des créatures d’interstices citadines

Ce manuscrit urbain – traduction française du latin Codex Urbanus – se projet mural a fait connaître l’artiste passionné de chimères, d’insectes et de fantaisy au grand public.


Après les espaces public, Codex Urbanus investit les institutions et s’immisce dans les musées (le Musée Gustave Moreau, le Château de Malmaison).

Aujourd’hui, il poses ses bombes et ses poscas et nous propose une exposition en forme de chasse au trésor dans l’intimité du Tigre, Georges Clemenceau.

J‘expose chaque année dans une institution dans laquelle le street Art est inattendu, afin de démontrer la continuité de cet art sauvage avec l‘art des siècles passés et d‘organiser la rencontre entre deux mondes qui trop souvent s‘ignorent.

Si Une carte blanche à un street artist au musée Clemenceau, peut sembler un peu étrange, les passerelles sont nombreuses entre ce passionné d‘art qui fut ministre de l‘intérieur et ces peintres muraux dont la pratique artistique constitue un délit.

J‘ai choisi de dessiner sur des objets et documents anciens (livres, affiches etc.), ce qui rappelle l‘aspect irrévérencieux, la dégradation volontaire des œuvres éphémères de la rue.

« La figure de Clemenceau est à tous. L’intrusion que nous avons voulue, du talent de Codex Urbanus en ces lieux en témoigne de belle façon » Jean-Noël Jeanneney, président du musée


Loin d’être envahissant ni tromper la paix du père la victoire, les pièces contemporaines s‘insèrent discrètement dans le lieu, sans rien forcer.


Voilà une belle occasion de découvrir la vie et l‘œuvre de Clemenceau dans un parcours parallèle, décalé et de partir à la découverte d’un Street Artist - Codex Urbanus - malicieux, aux visions poétiques et politiques.


Durant cette période, Codex Urbanus réalisera également, une fresque évolutive sur les murs de la salle d’exposition-focus, au premier étage. une oeuvre s’inspirant des Nymphéas de Claude Monet, en hommage à l’amitié fraternelle qui liait l’artiste et l’homme politique

 

CARTE BLANCHE A CODEX URBANUS

Commissariat Codex Urbanus

Administratrice Lise Lentignac

Secrétaire générale Jacqueline Sanson

Coordinatrice Lise Lentignac et Jacqueline Sanson Crédits Codex Urbanus, Jean Lentignac, Frederic bonfils


MUSEE CLEMENCEAU

8 rue Benjamin Franklin, 75116 Paris


Du 14 septembre 2021 au 29 janvier 2022

Du mardi au samedi, de 14h à 17h30



Codex Urbanus, La Cathédrale des Hommes, encre de chine sur papier, verre ancien, cadre in