google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Exécuteur 14

Il n’avait rien d’un assassin. Mais la guerre est là, qui l’imprègne, dilue en lui son langage et son venin. Il devient le guerrier d’un conflit dont il ne comprend rien. Il apprend la haine, suit un Dieu vengeur. Contaminé par la barbarie, il se débat avec ses restes d’humanité. Le comédien Swann Arlaud a quinze ans quand il découvre Exécuteur 14, chant de vie et de mort. La rencontre est décisive. Il sait depuis toujours qu’il plongera sur scène dans la cervelle en flammes de cette victime devenue bourreau.

Présenté comme une confession, Exécuteur 14 est un spectacle fort qui nous entraîne dans la tête d’un homme, survivant d’une guerre civile et ses souvenirs. Swann Arlaud, à la fois très terrestre et aérien se livre complètement. Tour à tour enfantin, émouvant ou même implacable, il nous montre, sans jugement, mais de façon inexorable, presque scientifique le chemin d’une vie destinée à tuer.

La présence du percussionniste Mahut qui a composé la musique du spectacle qu’il joue en direct, comme un dialogue ainsi que le décor très sobre, mais remplis d’écritures, nous entraîne encore plus dans les méandres intimes de l’esprit du guerrier.

Adel Hakim nous entraîne dans sa pensée. Il cherche à nous faire comprendre, comment on peut devenir un bourreau. Il ne s’agit pas de l’excuser, d’atténuer sa culpabilité mais juste de constater que tous nous pourrions être à sa place. Ce qui m’intéresse dans le travail qu’on fait avec Swann, c’est de garder une part d’enfance, d’innocence, de naïveté, de douceur. TATIANA VIALLE

Par le thème très contemporain et la profonde solitude ressentie, le texte d’Abel Hakim, en forme de tragédie moderne, très puissante, effrayante et complexe, nous interpelle et résonne en nous, au point même d’avoir envie de fuir du théâtre.

Tatiana Vialle, metteuse en scène et Swann Arlaud en choisissant ce texte, visent juste. Ce spectacle est à voir absolument. Avis Foudart 🅵🅵🅵

 

EXECUTEUR 14

Une pièce d’Adel Hakim

Mise en scène Tatiana Vialle

Avec Swann Arlaud, en présence de Mahut Lumières Christian Pinaud

Assistanat à la mise en scène Margot Clavières Scénographie Chantal de la Coste

Chorégraphie Hervé Lebeau

Crédit Giovanni Cittadini Cesi

THÉÂTRE 14

Du 5 au 16 avril Mardi, mercredi et vendredi 20H, jeudi à 19h, samedi à 16h

Durée 1h15

Spectacle vu au Théâtre du Rond-Point