google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

La cerisaie


Avis de Foudart 🅵🅵🅵

Exilée à Paris depuis de nombreuses années, Lioubov, créature insaisissable et lunaire, revient dans son domaine, la cerisaie, qui doit être vendu pour dette.

Drame, comédie et exubérance

Tiago Rogrigues, exceptionnellement, ne travaille pas sur le texte. Il fait une lecture très personnelle et contemporaine de La Cerisaie de Tchekhov et peut déstabiliser.

Je n’ai pas cherché à bien mettre en scène La Cerisaie, même si je sais que c’est presque un blasphème de dire ça ! Tiago Rodrigues

Une Cerisaie aux multiples inspirations et sons qui alternent entre rock, jazz et musique expérimentale. Un spectacle qui interroge le passé, le présent et le futur et qui parle des grands changements de l’ère humaine. Des changements qui sont inscrits si profondément dans la pierre du palais des Papes.

Lioubov Andréïevna Ranevskaïa, une héroïne tragique dans un drame comique

Isabelle Huppert étonne et rayonne en incarnant cette figure maternelle qui, lors des retrouvailles avec les siens, est perturbée par l’avenir de sa maison et le début de la fin d’un certain monde.

Comme les grands personnages tragiques, elle n’a plus « aucun espoir à espérer » alors que les autres personnages en sont encore nourris et elle me sert à parler de la confusion des esprits face à l’incertitude de l’avenir. Tiago Rodrigues

Une voix collective à partir de l’unité d’un texte

Un spectacle conçu de « solo » dans une forme de choralité tout à fait particulière et subtile. Un univers atypique complètement fou et attachant. Un Tchekhov Félinien et racé.

 

La Cerisaie

de Anton Tchekhov, traduction André Markowicz, Françoise Morvan. Publié aux éditions Actes Sud


De Anton Tchekhov

Mise en scène Tiago Rodrigues Avec Isabelle Huppert, Isabel Abreu, Tom Adjibi, Nadim Ahmed, Suzanne Aubert, Marcel Bozonnet, Océane Cairaty, Alex Descas, Adama Diop, David Geselson, Grégoire Monsaingeon, Alison Valence Et Manuela Azevedo, Hélder Gonçalves (musiciens) Mise en scène Tiago Rodrigues Collaboration artistique Magda Bizarro Scénographie Fernando Ribeiro Lumière Nuno Meira Costumes José António Tenente Maquillage, coiffure Sylvie Cailler, Jocelyne Milazzo Musique Hélder Goncalves (composition), Tiago Rodrigues(paroles) Son Pedro Costa Assistanat à la mise en scène Ilyas Mettioui Crédit photo © Christophe Raynaud de Lage


Odéon-Théâtre de l'Europe

Du 7 janvier au 20 février 2022




 

PROGRAMMATION

Du 5 au 17 juillet 2021 Avignon – Festival d'Avignon

Du 23 au 25 juillet 2021 Naples – Teatro Stabile di Napoli

Du 9 au 19 décembre 2021 Lisbonne – Teatro Nacional Dona Maria II

Du 7 janvier au 20 février 2022 Paris – Odéon-Théâtre de l'Europe

Du 26 au 27 février 2022 Liège – Théâtre de Liège

Du 10 au 19 mars 2022CGenève – Comédie de Genève