google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

"Le Cercle des Poètes Disparus" au Théâtre Antoine : Une Ode Vibrante à la Liberté


Paris, la capitale éternelle de l'art et de la culture, s'illumine à nouveau à l'occasion d'un événement théâtral sans précédent : l'adaptation scénique du célèbre film "Le Cercle des Poètes Disparus". Sous les traits du talentueux Stéphane Freiss, incarnant John Keating, cette pièce insuffle une nouvelle vie à un classique du cinéma qui continue d'influencer les esprits depuis sa sortie en 1989.


Un Défi Audacieux

Transposer "Le Cercle des Poètes Disparus" au théâtre s'est avéré un formidable défi. Orchestré par la passion d'Olivier Solivérès, le projet avait pour ambition de saisir l'essence du film original tout en créant une expérience théâtrale inédite et enrichissante. Ce classique, loué pour son message d'émancipation et de liberté par la poésie et l'art, renaît ainsi sur les planches.


Un Message Intemporel

Au cœur de cette adaptation, le professeur Keating, avec son charisme et sa pédagogie révolutionnaire, symbolise la quête de liberté. Il encourage ses élèves à forger leur propre voie et à embrasser la vie avec ardeur. "Oh Capitaine, mon Capitaine", cette réplique iconique, devient un hymne à l'individualité et à la résistance contre les normes établies.


Une Adaptation Fidèle et Innovante

L'œuvre de Gérald Sibleyras réussit avec brio à capter l'esprit du film tout en proposant une expérience théâtrale unique. La mise en scène d'Olivier Solivérès, enrichie d'innovations telles que la réorganisation de l'espace de classe pour dynamiser la pièce et l'interaction avec le public pour recréer l'atmosphère de l'époque, ajoute une dimension immersive. La scénographie de Jean-Michel Adam, alliée à l'éclairage de Denis Koransky, enveloppe le spectacle dans une aura à la fois intime et éclatante.


Éclat de Jeunesse et Rébellion

Stéphane Freiss, explorant le rôle de Keating à travers le script plutôt que le film, apporte une authenticité et une fraîcheur exceptionnelles à son personnage. Le casting de jeunes talents, dont Ethan Oliel qui interprète avec finesse le conflit intérieur de Neil Perry, ainsi que Hélie Thonnat, Pierre Delage, Maxime Huriguen, Audran Cattin, et Maxence Seva, illustre la diversité et l'énergie de la jeunesse en quête d'émancipation.


Ces acteurs, unis par leur passion et leur engagement, transforment "Le Cercle des Poètes Disparus" en une célébration vibrante de la jeunesse, de l'audace, et du refus des conformismes oppressants. Leur talent et leur énergie font de cette adaptation un spectacle captivant et un puissant appel à la liberté, à l'individualité, et à la poursuite des rêves.


Un Triomphe Mérité

Depuis sa première, la pièce reçoit un accueil enthousiaste, prouvant la pertinence de son message de "carpe diem". Elle souligne l'importance de l'amitié, de l'émancipation, et de la transmission des valeurs dans notre société actuelle.


 

"Le Cercle des Poètes Disparus" au Théâtre Antoine transcende la simple reproduction du film pour offrir une interprétation magistrale et contemporaine, rappelant le pouvoir inspirant de l'art. La standing ovation à chaque représentation est la preuve éloquente de son impact, soulignant que l'art, par sa grâce et sa puissance, a le don d'inspirer, de transformer les vies, et d'inciter chacun à embrasser pleinement chaque instant. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵


 

LE CERCLE DES POETES DISPARUS

de Tom Schulman

Adaptation française Gérald Sibleyras

Mise en scène Olivier Solivérès

Avec Stéphane Freiss, Ethan Oliel, Hélie Thonnat, Audran Cattin, Maxence Seva, Pierre Delage, Maxime Huriguen, Yvan Garouel, Olivier Bouana

Décors Jean-Michel Adam • Lumières Denis Koransky • Vidéos Sebastien Mizermont • Costumes Chouchane Abello-Tcherpachlan • Musiques Cyril Giroux • Assistant mise en scène Pierre Marazin

Crédit photo © Pascal Ito


THÉÂTRE ANTOINE

Actuellement • Du Mercredi au Vendredi à 21h • Samedi à 16h et 21h • Dimanche à 16h • Durée 1h30



L'affiche du spectacle "Le Cercle des Poètes Disparus" met en avant Stéphane Freiss, capturant l'essence d'une pièce théâtrale inspirée du film iconique. L'image évoque un sentiment de camaraderie et de mentorat avec Freiss au centre, entouré par les jeunes acteurs en uniforme d'étudiants, dans une salle de classe qui suggère une atmosphère d'apprentissage et de rébellion intellectuelle. Les informations fournissent les détails de la production, soulignant l'adaptation française par Gérald Sibleyras et la mise en scène d'Olivier Solivérès, le tout annoncé avec des lettres audacieuses qui attirent l'attention sur le titre. C'est une invitation visuelle à redécouvrir le message intemporel du film à travers une nouvelle lentille artistique.



foudart_logo_edited.png
bottom of page