google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Le Souper : Un Duel Théâtral de Haute Volée


Durant tout le mois de juin, le Mois Molière investit, entre autres, la cour des grandes écuries de Versailles, transformée en un théâtre éphémère pour accueillir "Le Souper" de Jean-Claude Brisville, porté par Daniel et William Mesguich. Ce face-à-face historique entre deux brillants manipulateurs politiques du XIXe siècle, Talleyrand et Fouché, est magnifiquement incarné par ce duo père-fils, offrant une performance captivante qui nous plonge au cœur des intrigues politiques post-napoléoniennes.


Une Mise en Scène Exquise

Daniel Mesguich, dans le rôle de Talleyrand, et son fils William, dans celui de Fouché, parviennent à capturer l’essence de ces personnages historiques avec une précision remarquable. La cour de la grande écurie de Versailles sert de cadre parfait pour cette rencontre dramatique, ajoutant une dimension presque tangible à cette reconstitution historique. Si proches des comédiens, nous avons l'impression d'être invités à ce souper décisif, partageant la table et les confidences de ces deux hommes d'État.


Un Texte aux Résonances Politiques Singulières

L’écriture de Jean-Claude Brisville, serrée et élégante, brille par sa capacité à recréer le style de l’époque, tout en injectant une dose de modernité dans les dialogues. Le texte est un triomphe de la langue française, chaque réplique est ciselée avec soin, ajoutant à la tension dramatique de la pièce. Le défi est de taille : Talleyrand et Fouché doivent, en deux heures, s'accorder pour établir un nouveau régime pour la France, tandis que le peuple gronde à leurs portes.


Un Huis-Clos Cruel et Fascinant

La pièce se déroule en juillet 1815, après la défaite de Waterloo et l'exil de Napoléon. Le Duc de Wellington et les troupes coalisées sont à Paris, et il est impératif de décider qui gouvernera la France. Talleyrand, surnommé "l'évêque apostat", souhaite restaurer la monarchie des Bourbons, tandis que Fouché, le "féodal régicide", milite pour une république. Ce duel verbal est un huis-clos cruel, où chaque mot, chaque silence est lourd de sens. Les deux comédiens rivalisent de talent, peaufinant chaque intonation pour mettre en avant la richesse de la langue du XIXe siècle.


Une Réflexion Éternelle sur le Pouvoir

Daniel Mesguich a voulu mettre en lumière la dimension politique de la pièce, révélant le caractère intrinsèquement opportuniste et illégal de la politique, montrant que toute constitution commence par des discussions secrètes entre quelques individus influents. Cette réflexion trouve un écho universel et intemporel, soulignant que les décisions politiques naissent souvent dans l'ombre, loin des principes légaux ou sacrés. William Mesguich, quant à lui, décrit "Le Souper" comme un duel rhétorique de haut niveau, explorant les thèmes de la restauration monarchique contre la marche vers une république. La pièce est un joyau d’éloquence et d’esthétisme, offrant une réflexion profonde sur la nature du pouvoir et de la politique.


Un Chef-d'œuvre Intemporel

"Le Souper" est bien plus qu'une reconstitution historique. C'est un miroir de nos propres consciences, où chaque spectateur peut se voir tour à tour dans les personnages de Talleyrand et de Fouché. La performance de Daniel et William Mesguich transcende la simple représentation théâtrale, pour devenir un véritable régal intellectuel et esthétique. Le public est invité à une réflexion sur les coulisses du pouvoir, toujours aussi pertinentes aujourd'hui qu'en 1815.


 

"Le Souper" de Jean-Claude Brisville, par son dialogue magistral et ses résonances politiques, reste une œuvre captivante qui continue de fasciner et de régaler le public. Les Mesguich, par leur complicité et leur talent, offrent une interprétation mémorable de ce duel historique, faisant de cette pièce un incontournable du théâtre français. Avis de Foudart 🅵🅵🅵


 

LE SOUPER

De Jean-Claude BRISVILLE

Mise en scène Daniel et William MESGUICH

Avec Daniel MESGUICH - Talleyrand William MESGUICH - Fouché

Costumes Dominique Louis

Copyright Juliette Glaesener / Ville de Versailles


Le Mois Molière

Représentation exceptionnelle, le 4 juin à 20h30

              

À partir du lundi 30 septembre. Tous les lundis à 19h



コメント


foudart_logo_edited.png
bottom of page