google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Les Possédés d'Illfurth : Une Réinterprétation Théâtrale de la Possession


À partir du texte "Les Possédés d'Illfurth", le Munstrum Théâtre revisite le thème fascinant et inquiétant de la possession. Mis en scène et joué par Lionel Lingelser, cette œuvre est une exploration profonde et poétique des différentes facettes de la possession, qu’elle soit spirituelle, émotionnelle ou physique.


Une Histoire Hantée par les Souvenirs

L'inspiration de cette pièce provient d'une légende locale qui hante la mémoire de Lionel Lingelser depuis son enfance. En 1864, à Illfurth, un village d'Alsace, deux enfants, Joseph et Théobald, furent frappés par un mal mystérieux que l'Église catholique attribua à une possession démoniaque, aboutissant à un exorcisme dramatique. Cette histoire personnelle, enracinée dans le terroir familial de Lingelser, est le socle d'une performance où il convoque les démons et les fantômes de son passé, ainsi que ceux du théâtre.


Entre Conte et Réalité

Écrit en collaboration avec Yann Verburgh, le texte de la pièce fusionne habilement l'intime et le fantastique. Verburgh, auteur engagé et reconnu pour son travail sur des sujets contemporains tels que l’homophobie et la tolérance, apporte une dimension supplémentaire à l'œuvre. Ensemble, ils créent un conte moderne où l'acteur Hélios, avatar de Lingelser, incarne une multitude de personnages et tisse un récit épique.


Lingelser, sur scène, navigue entre la légende d'Illfurth et sa propre histoire de comédien, débutant dans le monde du théâtre sous la direction capricieuse d'un metteur en scène. Cette dualité dramatique est non seulement une réflexion sur les influences formatrices mais aussi un hommage vibrant au pouvoir cathartique du théâtre.


La Possession et l'Art de l'Exorcisme

"Les Possédés d'Illfurth" interroge notre rapport à la croyance, aux normes et à la peur de l'inconnu. Lionel Lingelser propose une mise en scène minimaliste, sans décor, où chaque geste et chaque mot résonnent avec une intensité particulière. Il utilise son corps et sa voix pour transcender les limites du réel et du fictif, offrant une performance à la fois émotive et spectaculaire. Le personnage d’Hélios devient le miroir de notre besoin de fiction pour comprendre et appréhender le réel.


Un Voyage Théâtral Incandescent

Le solo de Lionel Lingelser est un périple poignant jusqu'aux blessures de l'enfance, une exploration des souvenirs enfouis et des souffrances refoulées. Il aborde également des thèmes personnels de possession, comme son propre vécu de harcèlement, illustrant comment le théâtre peut être un moyen de guérison et de résilience.


Cette pièce sensuelle et ludique mêle habilement humour et émotion, offrant une profondeur remarquable tant par la richesse de son jeu d'acteur que par l’intelligence de son propos. Lingelser, avec son visage expressif, mobile et changeant, et sa capacité à incarner une foule de personnages, offre une performance exceptionnelle qui impressionne par sa précision, son énergie, sa sincérité et son engagement performatif et corporel. Il déploie une palette de jeu extrêmement large, permettant de naviguer entre diverses émotions avec une aisance déconcertante.


L’œuvre entretient un rapport intime à l’univers du conte, utilisant ce récit populaire et universel pour apporter un éclairage fédérateur sur nos fables contemporaines. Lingelser, en s'appropriant cette histoire fantastique, parvient à rendre chaque moment du spectacle profondément personnel et universel à la fois.


Un Hommage à l’Imagination et à la Résilience

"Les Possédés d'Illfurth" est une célébration de l'imaginaire et de la liberté individuelle. C'est une œuvre qui déconstruit les stéréotypes de genre et propose des modèles alternatifs de construction identitaire.


 

En plongeant dans cette légende alsacienne, Lionel Lingelser et Yann Verburgh offrent au public un rituel théâtral puissant et émouvant, où l’art de raconter des histoires devient un moyen de surmonter les traumas du passé et de choisir la joie.


Un spectacle merveilleux qui nous rappelle combien le théâtre est un espace où l’humanité peut briller de mille feux, libre et résiliente. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵


 

Les Possédés d'Illfurth

Texte publié aux Éditions Les Solitaires Intempestifs

Une création originale du Munstrum Théâtre

Mise en scène et interprétation Lionel Lingelser • Texte Yann Verburgh en collaboration avec Lionel Lingelser • Lumière Victor Arancio • Son Claudius Pan

Crédit photo ©Jean-Louis Fernandez


Théâtre du Rond-Point

14 mai - 1 juin 2024 • Du mardi au vendredi, 19h30 - Samedi, 18h30 • Relâche : Les lundis et dimanches • Durée 1h25




Comments


foudart_logo_edited.png
bottom of page