google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Marie des poules

Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵

Lorsqu’à onze ans, Marie Caillaud entre à Nohant au service de George Sand, elle ne sait pas encore qu’on l’appellera Marie des Poules, la servante qui va chercher les œufs au poulailler. Elle ne sait pas non plus qu’elle y apprendra à lire, à écrire, à jouer la comédie et à interpréter 35 pièces écrites par George Sand. Elle sait encore moins qu’elle éprouvera les souffrances d’un amour qui va la marquer à vie... Quel sera le destin incroyable de Marie des Poules ?


Gerard Savoisien, l’auteur majestueux de « Mademoiselle Molière » a écrit, avec Marie des Poules, une pièce absolument magnifique.


Ce fut mon grand coup de cœur d’Avignon et c’est mon grand coup de foudre à Paris. J’ai même trouvé que le duo Béatrice Agenin - Arnaud Denis fonctionnait encore mieux (c’est dans ma tête). Une émotion très particulière s’est dégagée de cette première Parisienne et

j’en suis sorti les larmes aux yeux.


J’aime tout dans cette pièce. L’histoire est incroyable. Douce, amère, tendre, caustique, drôle.

Le décor en forme de toile de peintre et maison de poupée est magnifique.

La mise en scène d’Arnaud Denis est parfaite, fluide, efficace. Les entrées - sorties et les changements de personnages, de lieu, d’époque sont tous très bien étudiés.


Je ne peux utiliser que des superlatifs tant j'aime cette pièce. C'est tout simplement la pièce parfaite.


Béatrice Agenin est une immense comédienne, mais ici, elle envahit totalement la scène. Je suis ébloui par autant de dextérité, de grâce, de génie.


Madame, je vous fais une confidence qui, je l’espère, ne vous mettra pas mal à l’aise. Je vous aime tellement. Votre regard, votre voix. Vous m’avais troublé à un point incroyable.


Quelle interprétation. Vous êtes immense et absolument géniale. Le rôle que vous défendez est formidable, mais ce que vous en faites est, pour nous spectateur, le plus beau de tous les cadeaux.


À la fin de la pièce. La salle est en effervescence et moi aussi.


Chapeau bas pour Marie des Poules ! Une pièce aussi drôle qu’émouvante et absolument immanquable.


Crédit photo : Fabienne Rappeneau


Du 10 septembre au 14 novembre 2021