google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

PÈRE OU FILS. THÉÂTRE DE LA RENAISSANCE

Dernière mise à jour : 17 mars 2021

J’ai passé une soirée fantastique avec la nouvelle pièce de Clément Michel « Père ou Fils », le génial auteur du « Carton » (un vrai bijou) mise en scène par deux valeurs sûres, Arthur Jugnot et David Roussel.

Autant vous le dire tout de suite, je ne vous raconterai pas l’histoire et ce serait un vrai sacrilège car, pour moi, la surprise fut immense et j’aimerai énormément que vous ayez la même sensation.


Quand le rideau du magnifique Théâtre de la Renaissance s’ouvre, on voit tout de suite un très beau décor. La pièce commence gentiment, mais on sent très vite la patte un peu folle et magique d’Arthur Jugnot (notamment dans le très joli jeu de lumière lors de la séance de peinture) puis, tout à coup, une idée géniale surgit et chamboule tout.


Tous les codes sont là pour faire de cette pièce de boulevard jouée sur les Grands Boulevards, un pur moment de bonheur. Les quiproquos, les incompréhensions et les portes qui claquent.