google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

PSYcause(s) 3. Théâtre de la scène parisienne

Dernière mise à jour : 2 févr.

« Elle » est psy. Mère. Femme. Fille. Polyfidèle. À l'aube de la soixantaine... et de la sérénité. Mais rien ne va plus entre ses patientes aux affects claudicants et sa vie privée qui vole en éclats jusqu'au vertige !

Entre un humour trempé au vitriol et une infinie tendresse pour les pauvres mortels que nous sommes, PSYcause(s)3 est une ultime plongée dans les méandres torturés de la psyché féminine.


Puisque nous sommes dans la confession, je dois avouer que je découvre Josiane Pinson à l’occasion de son troisième opus de PSYcause et je ne suis pas déçu.

Un peu intrigué au début, éventuellement gêné. Tranquillement, je me suis laissé prendre au jeu des aventures de cette Psy, pas commune.

</