google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 
  • Bonfils Frédéric

Rabudôru, poupée d'amour

Mis à jour : avr. 15

Avis de Foudart 🅵🅵

Nora et Thierry sont fébriles. Ils se préparent à devenir parents tout en s’occupant du père de Thierry, atteint de la maladie d’Alzheimer, quand l’usine de jouets qui les emploie annonce sa fermeture.

Un groupe industriel japonais rachète l’entreprise et lance la fabrication de « rabudôru » (ou poupées d’amour). Ces versions grandeur nature de la poupée Barbie, à destination des adultes, sont conçues dans un souci de réalisme parfait et troublent les sens…


La mise en scène mais aussi l’écriture de la pièce se sont trouvées profondément bouleversées

Par la crise sanitaire. Si la fable portait initialement sur le seul phénomène des love-dolls, elle s’est progressivement réorientée sur axe plus sociétal.


Avec l’élaboration d’un nouveau format, à la croisée du théâtre et du cinéma. Rabudôru, poupée d’amour, est ainsi constitué de deux objets, deux versions de la même histoire : d’un côté, la pièce de théâtre au plateau, accompagnée par un dispositif vidéo immersif. De l’autre, le ciné live stream, pendant cinématographique de la pièce, filmée en direct et retransmise en simultané sur Internet.


EN SALLE OU EN CINÉ LIVE STREAM RABUDÔRU, POUPÉE D’AMOUR

Sur scène, les quatre comédiens et la poupée sont entourés, en continu, de deux à cinq caméras selon la version du spectacle.


À tour de rôle, les acteurs et le régisseur plateau viennent filmer les regards, les sourires, les micro-expressions de chacun. Ces détails sont projetés sur deux écrans, en fond de scène, et créent une proximité avec les comédiens. Ces plans subjectifs enrichissent la lecture du récit en donnant des points de vue complémentaires ou des contre-points de l’action sur scène.


Rabudôru, poupée d’amour n’est pas qu’une tragédie. La pièce utilise, aussi, le rire et la loufoquerie.

En mettant en avant la lutte des employés de l’usine de jouets, la pièce s’inscrit dans une démarche presque documentaire, aux portes du réel. Mais en choisissant de suivre les prévisions économiques mirobolantes de Thierry, les scènes shakespeariennes passionnées de Louis, les élans rock’n’roll du médecin ou encore les interventions émouvantes de « Michel », tout autant de détails colorés et touchants, le drame se nuance et fait appel à la sensibilité de chacun… Ou pas.


Par moments, le spectateur ne sait plus ou regarder et les images, très réussies, ont tendance à prendre le pas sur le théâtre. Ces styles de diffusion et les choix narratifs multiples racontant plusieurs histoires entremêlées finissent, en nous inondant d’informations, par nous perdre.

Rabudôru est une pièce certainement pas facile à aborder pour les acteurs, mais à l’exception de Michel, étonnant, ils semblent un peu dépassés.


Ce spectacle intrigue, étonne, peut enchanter ou déplaire.

Mais ces remarques ne sont pas que défauts et peuvent être ressenties comme des qualités évidentes et Rabudôru a le mérite de ne ressembler à aucun autre spectacle.


Tout n’est qu’une question de sensibilité. Serez-vous sensibles à Rabudôru ? Tomberez-vous sous le charme ? Serez-vous éblouis par tant de créativité ? Tout est possible avec ce spectacle unique et surprenant.

RABUDÔRU, POUPÉE D’AMOUR

Écriture et mise en scène Olivier Lopez

Avec Alexandre Chatelin, Laura Deforge, Didier de Neck et David Jonquières

Assistanat à la mise en scène et script stream Lisa-Marion McGlue

Photographies plateau Virginie Meigné, Alban van Wassenhove

Fabrication de la poupée 4WOODS

Durée 1h35

À partir de 12 ans (14 ans en scolaire)


Spectacle vu au Volcan - Scène Nationale du Havre

8 place Oscar Niemeyer

76600 Le Havre


scene de theatre


EN TOURNÉE...

8 avril - Théâtre des Halles / Scène d’Avignon (84)

14 avril - Halle ô Grains / Saison culturelle de la Ville de Bayeux (14)

16 avril - Saison culturelle de Merville Franceville (14)

du 7 au 31 juillet - Festival OFF d'Avignon, Théâtre des Halles / Scène d'Avignon (84)


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout