google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
  • Bonfils Frédéric

After the end. Un été particulier à Paris

Louise se réveille dans un abri souterrain antiatomique. Elle ne se souvient de rien. Mark dit l'avoir sauvée suite à une explosion nucléaire, provoquée par des terroristes. Dans cet espace confiné où tout est rationné, même l’air que l’on respire, ils se retrouvent face à face. Se joue alors un "pas de deux" entre Mark et Louise, enfermés ensemble hors du temps, en proie au délire dans ce lieu qui est nulle part. C’est ici que peuvent ressurgir les instincts ancestraux, le rapport de force originel entre un homme et une femme : désir, lutte de territoire, pouvoir du bourreau sur sa victime. Le danger est-il réellement dehors ?

« La pièce parle de nos comportements, et défend le fait que le terrorisme, aussi terrible qu’il soit, ne peut pas changer notre société - nous seuls le pouvons. C’est nous qui choisissons de devenir des monstres - les terroristes ne peuvent pas faire de nous des monstres. (...) Après la fin parle de territoire et de contrôle. De comment nous nous comportons, et de ce que nous pensons être le bien et le mal. (...).La bonne façon de se comporter en tant qu’être humain est la bonne façon de se comporter en tant que pays. » Dennis Kelly - interview paru le 27 juillet 2005 dans The Telegraph

La troisième pièce de l'auteur anglais Dennis Kelly, After the end (Après la fin) a été créée en août 2005 au Bush Theatre de Londres. À la suite d’une lecture mise en espace, Zabou Breitman a eu le désir d’accueillir le projet au sein de sa compagnie.

L’auteur y explore les tensions entre Mark et Louise, lors de ce confinement forcé et la configuration « en container » ajoute encore de l’enfermement à ce thriller psychologique.

Le choc des attentats de Londres de 2005, des attentats de Paris, mais aussi la crise sanitaire actuelle que nous traversons font un écho violemment actuel à ce « Huis clos à l’hyperréalisme glaçant ».

« j’ai choisi de monter cette pièce car elle allie la puissance du travail d’orfèvre de la langue de Kelly à la jubilation d’un face à face d’acteurs qui laisse toute la place au jeu. Jamais manichéen »

Antonin Chalon

Grâce à la très belle initiative des affaires culturelles de la ville de Paris, avoir la chance de voir After the end, en extérieur, dans ce square, aux sonorités éloignées de gare ferroviaire donne une impression encore plus intrigante et hypnotique, industrielle et chaotique à ce scénario catastrophe.

Le texte est splendide, les répliques ciselées portées par deux jeunes comédiens passionnants ne manquant pas d’humour fusent et le tout est porté par une scénographie sublime.

After the end est un magnifique cadeau, à voir absolument.

After the End (EN CONTAINER)

Texte de Dennis KELLY

Traduction de Olivier Werner et Pearl Manifold

Mise en scène Antonin CHALON

avec Nicolas AVINEE ou Xavier GUELFI, Marie PETIOT

Scénographie – Costumes Salma BORDES Lumières Quentin MAUDET et Antonin CHALON

Son Rémi BILLARDON et Antoine HENRY DE VILLENEUVE

Du 1er au 12 septembre 2020 à 20h45 (relâche le 6/09) Au Square Wyszynski, Rue Vercingétorix, 75014 Paris.

Entrée Libre / réservation obligatoire :

reservationsaftertheend@gmail.com




#aftertheend #uneteparticulieraparis #cabotine #zaboubreitman #ksamba #deniskelly #antoninchalon #xavierguelfi #mariepetiot #nicolasavinee



Frédéric BONFILS

43 avenue de Suffren

PARIS, 75007

 

frederic@foudart-blog.com

 

Telephone: +336 11 69 81 37

CONTACT

  • Blanc Icône YouTube

©2019 by FOU DE THÉÂTRE.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z