google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

An Oak Tree : un spectacle étrange, expérimental et bouleversant


Au cœur du Cloître des Célestins, baigné par l'ombre rafraîchissante des platanes, retentissent les trompettes d'Avignon, annonçant l'événement tant attendu : la représentation d'An Oak Tree, un spectacle à la fois étrange, expérimental et bouleversant.


Tim Crouch, artiste anglais, explore depuis deux décennies un théâtre centré sur le public et la puissance des mots. Sa deuxième pièce, An Oak Tree, écrite en 2005, a déjà été jouée plus de 360 fois à travers le monde, avec 360 interprètes différents. Et maintenant, pour la première fois, cette pièce surprenante est présentée en France.


Tim Crouch, affirme que "l'essence la plus pure du théâtre réside dans sa nature conceptuelle". Il refuse les artifices tels que les décors, les costumes ou les accessoires matériels, car il estime que le théâtre prend vie dans l'esprit du public.

En remettant en question l'art, le théâtre et le réalisme, il transcende les conventions établies pour offrir une expérience saisissante.


Ainsi, chaque soir, à partir d'un texte minutieusement écrit, quelque chose d'unique se produit. Une transformation constante s'opère lorsque Tim Crouch invite un ou une interprète à incarner le rôle d'un père en pleine introspection.

Sans connaissance préalable de la pièce ni de son intrigue, ce partenaire d'un soir découvre, devant nous, les tenants et aboutissants de l'histoire, réplique après réplique.


"An Oak Tree est avant tout une histoire de confiance", souligne l'auteur. C'est aussi une rencontre entre l'interprète et Tim Crouch, même si leur préparation se résume à une heure passée ensemble avant le début du spectacle. Ainsi se forme un véritable duo, où l'interprète devient à la fois guidé, voire manipulé, et partenaire de jeu. Cette combinaison inattendue enrichit les différents niveaux de lecture, offrant une expérience déconcertante où l'humour "très  anglais" vient bouleverser le tout.



An Oak Tree aborde avec délicatesse la question du deuil et la nécessité d'accepter d'être transformé pour faire son deuil

Ce soir-là, un homme se rend au théâtre en quête de réponses. En tant que père ayant perdu sa fille, sa vie a été profondément bouleversée. Il ressent toujours la présence de son enfant, se tournant instinctivement vers un arbre...


Au fil du spectacle, l'acteur ou l'actrice découvre, avec une puissance évocatrice, les mots qui lui sont propres.

Face à la présence envahissante de Tim Crouch, on peut ressentir une certaine gêne. On peut aussi être captivé par la fragilité et la vulnérabilité de l'interprète qui se dévoile. Par moments, on peut être agacé ou ennuyé... Mais ce spectacle unique agit avant tout comme un acte thérapeutique, où le drame s'infiltre insidieusement et profondément en nous. Avis Foudart 🅵🅵🅵


 

An Oak Tree

Texte Tim Crouch 

Mise en scène Tim Crouch, Karl James, Andy Smith  Musique Peter Gill

Avec Teresa Coutinho ou Adama Diop ou David Geselson ou Natacha Koutchoumov ou Cynthia Loemij ou Vítor Roriz

Crédit photo © Christophe Raynaud de Lage


FESTIVAL D'AVIGNON

Jusqu'au 11 juillet • DURÉE 1H15 • SPECTACLE EN ANGLAIS - Surtitré en français





foudart_logo_edited.png
bottom of page