google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Annie colère

Un combat pour la liberté

  • 1960 - Création de la méthode Karman qui consiste à aspirer de façon très simple et indolore, le contenu de l'utérus à l'aide d'une canule

  • Avril 1973 - Création du MLAC (Mouvement pour la Liberté de l'Avortement et de la Contraception)

  • 1975 - La loi Veil est promulguée après 30 heures de débat houleux à l'assemblée nationale (284 voix pour, 189 contre)


Tout le monde connaît le combat héroïque de Simone Veil pour le droit à l’avortement, mais beaucoup ignorent l’existence du MLAC, un mouvement solidaire et politique qui, en seulement 18 mois, aura largement contribué au changement de la loi.


Février 1974. Parce qu’elle se retrouve enceinte accidentellement, Annie, ouvrière et mère de deux enfants, est aidée par le MLAC et va trouver un nouveau sens à sa vie.


« Toute mon enfance, j'ai eu l'impression que les femmes étaient des figurantes et que leur histoire ne comptait pas vraiment ». Quand, il y a une dizaine d'années, Blandine Lenoir a découvert, ce « mouvement de femmes », il lui a semblé essentiel d’en faire un film « j'ai eu envie de fabriquer ces images de femmes qui luttent ensemble ». Aidée par la thèse de 800 pages d’une jeune chercheuse Lucile Ruault, Axelle Ropert et Blandine Lenoir de sont lancées dans l’écriture… mais le défi était compliqué et délicat !


Il fallait nous faire comprendre l’esprit de cette époque agitée, tout en nous montrant le côté encore très actuel de ce sujet. Il fallait nous faire ressentir la multitude d’histoires différentes vécue par ces femmes, venues de tous les horizons et dont le point commun était un même événement intime. Il ne fallait surtout pas tomber dans le piège du documentaire trop réaliste et certainement trop brutal, ni dans quelque chose de trop esthétique qui aurait empêcher toutes identifications.

La présence de Laure Calamy, cette immense actrice particulièrement émouvante, au jeu très corporel est certainement pour beaucoup dans la grande réussite de ce film « elle a quelque chose d'aussi extraordinaire qu'ordinaire ». La cohésion du groupe et l’harmonie de l’équipe, également. L’idée de filmer les 6 avortements sans jamais être choquants, mais avec une immense tendresse et une vraie évolution narrative, nous bouleverse et nous fait ressentir parfaitement toute l’entraide et la bienveillance de ces femmes, les unes envers les autres « mon envie était de représenter l'avortement autrement en arrêtant de stigmatiser les femmes ».


 

« Pour rompre ce silence sur nos corps »

« Je voulais écouter ces femmes, sans jugement, nous raconter des expériences intimes qu'on n'entend jamais ». En ce concentrant sur les visages et les émotions « je voulais qu'on sente la surprise et le soulagement des femmes d'être enfin considérées, écoutées », alors que le droit à l’avortement n’est toujours pas inscrit dans notre constitution et que l’actualité fait craindre un « retour en arrière », ce superbe film, très poignant, à la fois très fort et d’une grande douceur qui nous permet de comprendre tout le chemin parcouru par les femmes, devient absolument indispensable. Avis Foudart 🅵🅵🅵



 


ANNIE COLÈRE

Un film de Blandine Lenoir

Avec Laure CALAMY, Zita HANROT, India HAIR, Rosemary STANDLEY, Yannick CHOIRAT, Florence MULLER, Lucia SANCHEZ, Cédric APPIETO et Pauline SERIEYS


Au cinéma, le 30 novembre 2022

Genre Dramatique • Durée 1h50








Posts similaires

Voir tout

Comentarios


foudart_logo_edited.png
bottom of page