google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Blood for Dust : Entre Désespoir et Suspense


L'évocation du titre "Blood for Dust" renvoie à une ambiance sombre et poussiéreuse, typique des road movies teintés de noirceur. Les échos de séries cultes telles que "Breaking Bad" et "Fargo" sont palpables dès le départ, dans chaque scène, chaque dialogue, chaque geste. Le cadre austère des années 90 apporte une touche rétro, mais c'est la tension omniprésente, parfois insidieuse, qui nous happe.


Les personnages, sculptés avec une précision d'orfèvre, sont le socle du film. Cliff (Scoot McNairy), ce vendeur itinérant noyé dans ses dettes, dont chaque mile parcouru semble l'éloigner davantage de la lumière. Et puis Ricky (Kit Harington), cette figure du passé, aussi charismatique que menaçante, dont les desseins restent mystérieux jusqu'à la dernière minute. La rencontre entre ces deux êtres que tout oppose crée une dynamique fascinante.

Ethan Suplee, dans le rôle de Slim, apporte une dimension supplémentaire, venant épaissir l'intrigue à chaque apparition. Mais c'est la performance de Scoot McNairy qui demeure gravée dans la mémoire, avec ce mélange unique d'angoisse, de détermination et de vulnérabilité.


La mise en scène est l'une des grandes forces de "Blood for Dust". Les décors sombres et les éclairages subtils accentuent cette impression d'étouffement, d'urgence, de fuite en avant. Chaque scène d'action, traitée avec une maîtrise et un calme déconcertants, monte crescendo jusqu'à un final explosif.


 

Certes, "Blood for Dust" ne révolutionnera pas le 7ème art. Il ne prétend d'ailleurs pas le faire. Mais il offre un voyage émotionnel intense, porté par des acteurs en état de grâce et un suspense haletant. Avis de Foudart 🅵🅵


 

Blood for Dust

Un film de Rod Blackhurst

Avec Scoot McNairy, Ethan Suplee, Nora Zehetner, Amber Rose Mason, Stephen Dorff, Josh Lucas, Kit Harington • Année 2023 • Durée 1h44




foudart_logo_edited.png
bottom of page