google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Ni juge, ni soumise : Une plongée captivante dans le quotidien d'une juge d'instruction pas comme le


Depuis sa première diffusion, "Ni juge, ni soumise" a capturé l'attention des amateurs de documentaires du monde entier, méritant son titre de César du meilleur documentaire en 2019.


Ce film suit le quotidien d'Anne Gruwez, une juge d'instruction belge à Bruxelles. Mais, Anne n'est pas une juge ordinaire. Elle est un personnage truculent, doté d'un humour noir dévastateur, souvent utilisé comme armure contre la brutalité du monde qui l'entoure. Avec son franc-parler emblématique, la magistrate s’adresse à ses « clients » sans filtre. Elle conduit une 2CV bleue, utilise des repères uniques pour naviguer à travers Bruxelles, travaille avec un rat de compagnie sur l’épaule et ne manque jamais une occasion d’utiliser le gyrophare lorsqu'elle est dans une voiture de police.


Le film est une réalisation de Jean Libon et Yves Hinant, deux des créateurs de l'émission de reportage "Strip Tease". Fidèles à leur style, ils nous immergent dans l'action sans commentaire ni voix off, oscillant entre le comique et le tragique. On rit, on pleure, et parfois, on fait les deux en même temps.


La grande force de ce documentaire est qu'il ne se contente pas de dépeindre le quotidien de la juge, il nous plonge également dans une enquête "non résolue". Grâce à la modernisation des outils d'enquête, Anne rouvre un dossier vieux de vingt-cinq ans : le meurtre de deux prostituées. L'enquête, traitée avec le sérieux d'un polar, nous tient en haleine de bout en bout.


L’humour, pour Anne, est bien plus qu'un simple moyen de divertir. C'est un bouclier, une armure. La dure réalité de son travail, marquée par des affaires d'infanticides et d'auditions surréalistes, exige une force mentale à toute épreuve. Et, comme le film le démontre parfaitement, cet humour est essentiel à sa survie.


 

"Ni juge, ni soumise" est une œuvre jubilatoire, une fenêtre ouverte sur le quotidien d'une femme extraordinaire, qui équilibre habilement entre humour et gravité. Pour ceux qui recherchent à la fois la profondeur et la légèreté, c'est un film incontournable. À voir absolument ! Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵


 

NI JUGE, NI SOUMISE

2017 • Film Documentaire découvert sur Canal Plus • Durée 1h39





foudart_logo_edited.png
bottom of page