google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Fuir le fléau

Dernière mise à jour : 17 janv.

Entendre le Fléau, pour mieux le Fuir

En plein premier confinement, la metteuse en scène, Anne-Laure Liégeois a repensé à un désir vieux de 3 ans, où plusieurs auteurs contemporains parleraient de façon cathartique des fléaux ravageant leur pays, au même titre que dans le Decameron de Boccace (où des jeunes gens fuient l’horreur de la peste de Florence, en se racontant des histoires sur les collines environnantes de la ville).

Un désir refaisait surface

Anne-Laure Liégeois ravivait son idée avec bonheur et inventait « Fuir le Fléau ».

Avec une énergie proche du désespoir, elle s’est accrochée à son idée de toutes ses forces, s’y est impliquée totalement et fut même surprise de voir à quel point une chaîne d´amitié, de solidarité se mit en place si facilement.

C’est en entendant le 28 avril 2020, que les théâtres ne pourraient pas ouvrir de si tôt que le désir refaisait vraiment surface. Dans ma solitude, comptant chaque jour le nombre d’yeux que j’avais croisés dans la journée, j’inventais mon combat à mener. Un parcours permettant au spectateur de revenir en salle de théâtre, tout en répondant à toutes les contraintes sanitaires. Anne-Laure Liégeois

« MON CARNET DE JEU »

1 commande de texte de 10 minutes à 17 auteurs contemporains ‘‘Où l’on raconte une histoire sur ce que l’on fuit pour le fuir mieux.’’

6 lieux différents dans un même théâtre

6 comédiens disant tous les soirs des textes différents

1h20 par série de représentation

Un spectacle qui sonne comme le témoignage d’une période aux sensations et sentiments exacerbés, aux désirs délirants, à la réflexion sur la nature de l’homme et sur le monde nécessaire, une période où le petit, l’intime a dit le grand, l’universel.

Un spectacle particulièrement original que se vit comme une expérience

Après une magnifique introduction pleine d’humour par Anne Girouard, en maitresse de cérémonie, le public est séparé en petits groupes et dirigé dans différents lieux du théâtre, tenus parfois secrets. Chaque comédien, avec son style, sa patte, son jeu, son univers, va venir à tour de rôle, dire un texte, parfois drôle, choquant, bouleversant, douloureux ou loufoque.

 

Une façon géniale de Fuir le Fléau de l’atomiser, de s’en débarrasser

À la fin du spectacle, nous nous retrouvons tous ensemble avec la sensation d’avoir vécu quelque chose de vraiment inédit, émouvant et excitant. Une expérience immanquable où les oreilles deviennent des armes qui permettent aux mots de partir au combat. Une façon d’entendre vraiment le Fléau, pour mieux le Fuir. Avis de Foudart 🅵🅵🅵


 

Fuir le fléau

Mise en scène Anne-Laure Liégeois

Une commande de textes à

Nathalie Azoulai, Emmanuelle Bayamack-Tam, Arno Bertina, Valérie Cachard, Lise Charles, Rébecca Déraspe, Rémi De Vos, Thierry Illouz, Leslie Kaplan, Olivier Kemeid, Philippe Lançon, Scholastique Mukasonga, Valérie Manteau, Laurent Mauvignier, Marie Nimier, Jean-Marc Royon, Jacques Serena

Avec Vincent Dissez, Olivier Dutilloy, Anne Girouard, Norah Krief et en alternance Alvie Bitemo, Olivier Broche, Lorry Hardel, Nelson-Rafaell Madel, Isis Ravel

Crédit photo ©Christophe Raynaud de Lage / photos de répétitions




 

TOURNÉE 2022


10 au 12 janvier 2022 – Le Volcan – Le Havre

13 au 15 janvier 2022 – L’Azimut Antony Châtenay-Malabry

21 et 22 mai 2022 – La Filature, Scène nationale – Mulhouse


<