google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Girls and boys

Du rire à l’horreur

Tout commence par le rire, la fête, le bonheur de la rencontre. Le couple aura deux enfants. Mais les ambitions professionnelles, les trahisons, les doutes prennent le pas. C’est la fin de l’amour, une descente en spirale vers la guerre domestique, l’étouffement, l’irrémédiable.

La confiance, vous voyez. Je ne l’avais jamais vraiment eu ça, avant de le rencontrer. J’avais trop peur. Avant je trempais à peine les doigts de pied, j’essayais constamment de sentir la température de la vie avant de m’avancer péniblement, millimètre par millimètre, paniquée. EXTRAIT

Chloé Dabert, comédienne, metteuse en scène et directrice de la Comédie – CDN de Reims depuis 2019, saisit pour la troisième fois le théâtre du surdoué britannique Dennis Kelly. Cet auteur d’une langue viscérale et acérée qui parle si bien de l’humain et du monde dresse le portrait d’une femme dans l’indicible.

Son théâtre est assez difficile à définir, il se renouvelle sans cesse, sans complaisance. Il apporte toujours une certaine distance, qui permet l’humour même dans les situations les plus violentes. C’est une partition redoutablement bien construite, d’une grande justesse. Chloé Dabert

Une plongée annoncée dans l’horreur

La comédienne Bénédicte Cerutti, sublime, s’empare du pire cauchemar d’une mère en prise avec les démons d’un homme.


Tout en rupture, en rythme, en ponctuation

En passant du rire au larme, de la légèreté au drame, avec un talent inouï et une aisance incroyable, Bénédicte Cerutti implique tout son langage corporel pour nous livrer une prestation effrayante de beauté.

Ses magnifiques cheveux se décoiffent, son corps se raidit, sa voix se trouble progressivement et de façon implacable, tout son être hurle sa souffrance.

Bénédicte possède la légèreté, l’humour, l’insolence, mais aussi la gravité et l’émotion nécessaires. Chloé Dabert

Tout fonctionne dans ce spectacle, la scénographie faites de parois coulissantes métalliques sur lesquelles des projections fantomatiques apparaissent, la lumière qui révèle des éléments scéniques, la musique, très riche aux à-coups stridents et le merveilleux son qui nous entraîne dans un univers entre rêve et réalité.

J’aime que l’espace évoque, suggère, et laisse la place à l’imaginaire des acteurs et des spectateurs. Chloé Dabert
 

Girls and boys est un spectacle qui unit, qui accorde « au diapason » une comédienne merveilleuse, un auteur puissant et une metteuse en scène brillante pour nous offrir un spectacle insoutenable et époustouflant de beauté, de force, de maîtrise, d’émotion. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵


 

GIRLS AND BOYS

Texte Dennis Kelly - Traduction Philippe Le Moine

MISE EN SCÈNE Chloé Dabert

AVEC Bénédicte Cerutti

SCÉNOGRAPHIE, VIDÉO Pierre Nouvel

LUMIÈRES Nicolas Marie



THÉÂTRE 14

Du 6 au 23 décembre • DURÉE ESTIMÉE 1H40








102 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page