google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Kolik

Quand l’ivresse rencontre la philosophie. « Quand la guerre à l’intérieur du cerveau cherche à se frayer un chemin »

Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵

Ina Seghezzi , Antoine Mathieu et Alain Françon utilise brillamment Goetz et nous invitent à embarquer pour une expérience viscérale de notre imaginaire. 


« La cohérence fait tenir ensemble tout le réel. L'écriture de Goetz ressort de la cohérence »

Alain Françon

J’ai rencontré Kolik en l’entendant. J’y ai fait un voyage, un tour du monde sensible, contradictoire, féroce et rieur. Je me suis senti secoué, bricolé, démonté, choqué, ravi, fraternel. Je me suis trouvé plein d’énergie nouvelle pour penser la vie. Qu’est-ce que ça fait du bien !! Depuis j’ai envie de partager. Antoine Mathieu

Une journée, une vie, un épuisement

Un homme se réveille, peut-être d’un cauchemar, il parle, il parle de tout ce qui lui passe parle corps, et il boit. Finit par se rendormir peut-être.

Dans Kolik, Antoine Mathieuc, très sobrement ou presque, en buvant une bouteille d’alcool fort, joue avec les mots et avec une chaise. Il se confie et bavarde avec lui-même.

L’enjeu de Kolik est le sens du monde, l’étude totale est à l’ordre du jour. Ses moyens sont la langue et le sensible, sans cesse, toujours et encore. Antoine Mathieu

Lumière, musique, sexualité et tant d’autres choses

« Kolik est un voyage intime, au plus dedans du dedans de soi, où le soi se défait, où l’on trouve l’Autre. »

Une philosophie enivrée et désespérée

Finalement boire, c’est penser. Boire profondément, c’est penser profondément. EXTRAIT

En s’accordant un moment de désespoir, Kolik est une psychanalyse de la pensée. « Un constat d’échec radical de notre pensée. »

En partant d’une première traduction mot à mot, élaborée en 2003, Ina Seghezzi a retravaillé le texte de Kolik lors de nombreuses séances collectives avec Antoine Mathieu et Alain Françon


Kolik est un poème philosophique enivré qui « travaille la langue depuis ses particules élémentaires » et propose au spectateur un merveilleux voyage intime et existentiel. Un voyage bouleversant, drôle et déstabilisant au cœur de notre pensée.

 

KOLIK

De Rainald Goetz

Un projet de et avec Antoine Mathieu

Mise en scène Alain Françon

Traduction Ina Seghezzi

Scénographie Jacques Gabel

Crédit Photo Ina Seghezzi


THÉÂTRE 14

Du 09 au 27 novembre 2021

Mardi, mercredi, vendredi à 20h

Jeudi à 19h Samedi à 16h

Durée 1h15