google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 
  • Bonfils Frédéric

L’amie. Studio Hébertot

Mis à jour : mars 18

Je ne connais pas le livre de Michèle Manceaux, mais l’adaptation théâtrale de Philippe honoré est vraiment magnifique.


Ce texte est absolument splendide et Nathalie Grauwin l’interprète avec beaucoup de grâce, d’émotion et parfois de malice.


Nous parler de Marguerite Duras à travers les mots de son amie de 30 ans est une idée lumineuse.


L’amie n’est pas une pièce sur Marguerite Duras ni une biographie de plus.

Ici, il s´agit de suivre le parcours et surtout l’amitié entre ces deux femmes aux caractères forts. L’une est rude et souvent désabusée, l’autre paraît si fragile et douce. Les deux se portent, se soutiennent, mais ont toujours cette volonté commune de vivre coûte que coûte, d’avancer et d’évoluer presque avec rage et obstination.


L’amie ou l’approche de l’intime est un seul en scène, différent qui m’a beaucoup plu



68 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout