google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

L’Invention de nos vies

Dernière mise à jour : 26 sept.

La créatrice du spectacle génial Est-ce que j’ai une gueule d’Arletty ? multiprimé revient avec l’adaptation d’un thriller haletant, adapté du roman de Karine Tuil, finaliste du Prix Goncourt 2013.


L’histoire d’une grande réussite

Tout réussi à Sam, jeune avocat français d’origine juive, marié à la fille de l’une des plus grandes fortunes des Etats- Unis.

Mais, qui est-il vraiment ? Et si tout reposait sur une grande imposture ? Et si le passé, revenait à la surface ?


Dès la lecture, Johanna Boyé et Leslie Menahem ont ressenti la fièvre de ce roman et ont été, tout de suite, séduites par la vitesse et l’exaltation.


« L’extrême modernité de ce qui s’y raconte, ce portrait intransigeant d’une société qui pousse à la réussite à tout prix, nous ont emportées et beaucoup émues » ... un peu trop, peut-être !


Il est évident que ce spectacle regorge de grandes qualités. La distribution , avec en tête

Valentin de Carbonnières dans le rôle de Sam et, notamment, de Brigitte Guedj, dans le rôle - en autre - de sa mère, sont absolument fantastiques.


La scénographie d’une grande intelligence avec une sorte d’immense cadre où, comme dans un miroir magique, le reflet ne ressemblerait pas tout à fait à la réalité, est particulièrement réussie.


Les scènes courtes s’enchaînent avec une fluidité et une vitesse incroyable, presque cinématographique et chaque comédiens jouent tant de personnages et se changent si vite qu’on pourrait en perdre la tête.


Le problème, c’est justement qu’on pert un peu la tête et qu’une sorte de tourbillon s’empare de nous, à tel point, qu’il en serait presque difficile d’apprécier à sa juste mesure, le jeu et les émotions des comédiens.


 

Pour sa modernité, son originalité et ses comédiens, L’invention de nos vies est un spectacle à voir quoi qu’il en soit et les quelques nuances montrent parfaitement toute la difficulté d’adapter un roman-fleuve au théâtre. Avis de Foudart 🅵🅵



 

L’Invention de nos vies

Une adaptation de Johanna Boyé et Leslie Menahem

D’après le roman de Karine Tuil

Mise en scène Johanna Boyé

Avec Valentin de Carbonnières Mathieu, Alexandre Yannis Baraban, Nassima Benchicou, Brigitte Guedj, Kévin Rouxel, Elisabeth Ventura

Création sonore Mehdi Bourayou

Création lumière Cyril Manetta

Costumes Marion Rebmann

Scénographie Caroline Mexme

Crédit © Fabienne Rappeneau


Théâtre Rive Gauche

DEPUIS LE 15 SEPTEMBRE 2022

Du mardi au samedi à 21h. Les dimanches à 15h • Durée 1h35 • À partir de 12 ans