google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Le cas Lucia J

Le cas Lucia J. tourne librement autour de la relation entre l‘écrivain James Joyce et sa fille Lucia. Celle-ci apprend la danse auprès de chorégraphes importants de son époque, puis abandonne cette pratique, tombe amoureuse du jeune Beckett, assistant de son père, qui la rejette. Elle se perd, est soignée par de nombreux médecins dont Jung, puis internée définitivement. Joyce, écrivant Finnegans Wake, est persuadé qu‘au terme de cette œuvre, retrouvera pleinement la raison. Dans l‘esprit de son père, qui pense avoir« allumé un feu dans sa tête »,elle se confond avec son héroïne Anna Livia Plurabella.


Le thème de la folie a été largement abordé au théâtre comme au cinéma et a de nombreuses fois permis aux comédiens d'atteindre des sommets.


Le cas de Lucia J. ne déroge pas à la règle. Le texte d'Eugène Durif est bien écrit et intense à souhait et Karelle Prugnaud livre une prestation remarquable.


Toutefois, il y a quelque chose dans les choix artistiques du spectacle qui sont un tant soit p