google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Le Point

Dernière mise à jour : 8 oct. 2021

Ou comment j’ai franchi le mur de Planck

Jusqu’à aujourd’hui, personne n’a réussi à franchir le mur de Planck, mur imaginaire situé une fraction de seconde après le Big Bang et qui marque la limite de notre savoir sur la naissance de l’univers.

Tout le mystère de la Création réside derrière ce mur; certains pensent même que Dieu s’y cache.

Avis de Foudart 🅵🅵 Malo de La Tullaye est un fou ou un génie ?

Avec une vraie-fausse conférence scientifique sur le point, ce petit rien qui n'est pas rien, Malo de La Tullaye se met dans la peau d’un chercheur.

J’ai voulu interroger la place d’autorité attribuée au conférencier et le pouvoir qu’il avait en tant que sachant. Malo de La Tullaye

Il en fait même une spécialité : partir dans une enquête fictive sur les origines de dictons « très populaires », inventés de toutes pièces.


Après avoir remonté les siècles et parcouru le monde réel ou imaginaire, il explore aujourd’hui une vraie recherche :

Lequel de la droite ou du point est arrivé en premier dans l’Univers

La problématique de la poule et de l’œuf, version géométrique

Sachant qu’il faut deux droites pour représenter un point et deux points pour représenter une droite, je suis parti à la découverte de l’infiniment petit, et suis naturellement remonté à l’origine de notre Univers.

Du fusain, une monumentale feuille blanche de papier Canson suspendue, un escabeau

On comprend très vite que ce conférencier, chercheur à quelque chose de différent. Ce génie, un peu fou, ce clown brillamment intelligent et malin, par de vraies déductions et une logique très personnelle, mais implacable, arrive à nous faire croire et comprendre ce qu’il dit, ce qu’il expose.

Ce spectacle, entre conférence et performance, à la fois sérieux et absurde, est à mi-chemin entre métaphysique et pataphysique.

Où est le vrai ? Où est le faux ?

En explorant l’infiniment petit et l’infiniment grand, en partant de vérités vraies et de fausses visions poétiques, Le point nous met face au pouvoir du savoir, entre réflexions scientifiques et performances oniriques.


Malo de La Tullaye, avec son charme immense et ses folles fragilités, nous donne envie de l’aimer absolument et de croire en tout ce qu’il dit.


 

Le Point (ou comment j’ai franchi le mur de Planck) [création]

Mise en scène Malo de La Tullaye Interprétation Malo de La Tullaye

Collaboration artistique et direction d’acteur Nicolas Vial

Création lumière et technique Eugénie Marcland

Théâtre de Belleville

94 rue du Faubourg du Temple 75011 Paris


DU 03 AU 31 OCTOBRE - Lun. : 21h15 - Mar. : 19h15 - Dim. : 20h Durée • 1h05 À partir de 12 ans


 

EN SAVOIR PLUS…

Références


Essais :

- Points et Lignes sur Plans de Kandisnsky

- Une brève histoire des lignes de Tim Ingold - Au commencement le Point de Daniele Perez - Vide et plein de François Cheng

Performance :

Pour en finir avec la barre de Sheffer de Eric Duyckaerts


Tournée

8 octobre à 10h et 14h à Cavaillon dans le cadre de la semaine de la science.