google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 
  • Bonfils Frédéric

Le quai de Ouistreham. La puissance du témoignage

Mis à jour : avr. 25

Le Quai de Ouistreham est un livre écrit par Florence Aubenas, en 2010 et une proposition théâtrale passionnante.

La journaliste y racontait son immersion totale durant six mois dans le monde des travailleuses précaires.

Florence Aubenas témoigne et raconte. « Ce livre a rendu visible ce que l’on ne veut pas voir : la misère au quotidien de ces femmes de l’ombre. Mais aussi leur volonté de bien faire, l’exigence de ce métier méprisé dans un monde en crise. »


Réalisme, poésie et émotion sont les trois adjectifs qui peuvent être utilisés pour décrire ce seul(e) en scène brillant mis au point par Magali Bonat (comédienne) et Louise Vignaud (metteuse en scène), à partir du magnifique texte de Florence Aubenas.


Le Quai de Ouistreham construit sous forme d'un témoignage poignant et réaliste commence avec un ton vif, direct et nerveux qui peut faire penser à une tribune politique.

Puis, assez vite, par des élans littéraires très bien amenés et la description attachante de ces femmes indispensables et « invisibles », la poésie apparaît et nous entraîne alors dans un moment d’une grande émotion.


Le jeu de Magali Bonat est si juste et investi, les mots résonnent si bien que l’on peut vraiment parler d'incarnation. En associant forme documentaire, poésie et émotion, ce seul en scène est un projet profondément troublant et humaniste.


Crédit photo : Rémi Blasquez






Posts récents

Voir tout