google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Le soleil de trop près

« Un vrai coup de foudre artistique »

C’est après une rencontre, un véritable coup de cœur, avec son futur acteur Clément Roussier que Brieuc Carnaille a eu suffisamment d’énergie pour se lancer dans l’aventure de son premier film « j’ai été percuté par le regard et par la musicalité de Clément. Il y a chez lui autant de fantaisie que de profondeur, et une vraie singularité ».


À sa sortie d’hôpital psychiatrique, Basile se réfugie chez sa sœur Sarah. Elle est sa seule famille et sa plus grande alliée pour se reconstruire. Aussi flamboyant qu’instable, Basile parvient à trouver du travail et rencontre Élodie, une jeune mère célibataire : il se prend à rêver d’une vie « normale »…


Tout n’est qu’une question de dosage !

L’équilibre mental de Basile, schizophrène, repose sur un savant mélange de molécule et pourtant, comme la plupart des malades, il ne cesse d’arrêter son traitement. Les délires et hallucinations revenants de plus belles.


Une ode solaire et poétique

Brieuc Carnaille nous livre un premier film très intime et très dense, le portrait d’un être à part « un pirate, un magicien » au charme certain, son lien indéfectible avec sa sœur, son combat pour exister et s’insérer dans la société « j’avais à cœur de trouver l’équilibre entre le réel et l’imaginaire, le réalisme et la poésie ».


La performance incroyable et subtile de Clément Roussier, est certainement pour beaucoup dans la réussite de ce film. Son regard, sa présence magnétique, son énergie et sa profondeur, nous faisant ressentir une empathie profonde à son égard « Clément me fait aussi penser à Belmondo, il a un corps, quelque chose de très physique ».

Mais la détermination et l’énergie très « terrestre » de Marine Vacth et la douceur de Diane Rouxel, l’accompagnent à merveille.


 

« Je crois fermement que les malades schizophrènes éclairent le monde »

Ce très joli film, élégant et superbement éclairé, très ancré dans le réel, mais aussi rempli de poésie et de magie, est une ode solaire et lumineuse qui nous permet d’ouvrir notre esprit et notre cœur et d’humaniser une maladie psychiatrique que nous connaissons assez peu, mais qui reste effrayante. Avis Foudart 🅵🅵🅵


 

LE SOLEIL DE TROP PRÈS

Un film de Brieuc Carnaille

Avec Clément Roussier, Marine Vacth, Diane Rouxel, Hakim Faris, Léon Durieux, Corentin Fila

Photo © Patrice Terraz


Au cinéma le 28 septembre 2022

Drame • 2021 • Français, Belge • 90 minutes


Festival de Cabourg 2022, Festival du Premier Film d’Annonay 2022






Posts similaires

Voir tout

コメント


foudart_logo_edited.png
bottom of page