google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
  • Bonfils Frédéric

Les Mille et Une Nuits. ODEON. Théâtre de l’europe

Les Mille et Une Nuits. Guillaume Vincent en résume ainsi le contenu : “un roi est trahi par son épouse, il la décapite ; dorénavant il épousera chaque jour une fille nouvelle qu’il déflorera et exécutera le matin même. Shéhérazade sauve sa tête en commençant une histoire qu’elle interrompt à l’approche du jour. Le roi lui laisse la vie sauve, il veut connaître la suite, ainsi les récits s’enchaînent sans interruption durant mille et une nuits”.


Les Mille et Une Nuits (arabe : كتاب ألف ليلة وليلة Kitāb ʾAlf Laylah wa-Laylah, trad. litt : « le livre de mille et une nuits »), en orthographe rectifiée Les Mille-et-une Nuits[1], est un recueil anonyme de contes populaires d'origine arabe mais aussi persane et indienne écrit en langue arabe. Il est constitué de nombreux contes et de personnages mis en miroir les uns par rapport aux autres.


De nombreuses incertitudes demeures quant aux origines et aux auteurs de ces contes enchâssés.


Ce postulat a certainement bien arrangé Guillaume Vincent qui en a fait une adaptation très très libre et libérée.


Cette pièce est un OTNI (Objet théâtral non identifié) et pour l’apprécier, il faut accepter de se laisser porter totalement par ce délire. Le début est très beau puis les histoires s’enchaînent plus ou moins folles, déjantées, absurdes parfois très drôles, d’autrefois bien plus sombres.


Un fil rouge, la liberté de la femme ou son point de vue et, en tout cas, l’opposition constante, entre les sexes et les difficultés de cohabiter ensemble.


Guillaume Vincent s’est complètement lâché. Je pense qu’il a, à peu près, mis dans son œuvre la totalité de ses inspirations actuelles et il n’y a pas à dire. Ça doit être un sacré « bordel » dans sa tête.


Ce spectacle est déroutant et peut être gênant, mais pas forcément par les propos (parfois très crus que j’adore !). Plutôt par sa construction narrative. Pour ma part, j’aime bien me laisser emporter au théâtre et je ne me suis pas gêné, en tout cas au premier acte.

Le deuxième m’a paru un peu plus fade personnellement, mais ce n’est juste qu’un point de vue, car le plus sincèrement du monde, j’ai passé à l’Odéon une belle soirée.


Ce n’est pas la pièce qui m’a plus emballé cette saison, mais c’est une pièce que l’on garde en tête. Mon esprit a continué à travailler à la sortie du théâtre et c’est toujours bon signe.


« Les Mille et Une Nuits » est une pièce étonnante dans un théâtre qui ose nous surprendre. Quel bonheur ! #lesmilleetunenuit #odeon #guillaumevincent #foudetheatre




Frédéric BONFILS

43 avenue de Suffren

PARIS, 75007

 

frederic@foudart-blog.com

 

Telephone: +336 11 69 81 37

CONTACT

  • Blanc Icône YouTube

©2019 by FOU DE THÉÂTRE.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z