google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Les organisateurs du Off se préparent déjà au défi de l’année prochaine, celui de JO


Les Jeux Olympiques de 2024 à Paris suscitent à la fois enthousiasme et préoccupations pour les professionnel·le·s du Off, notamment en ce qui concerne la logistique et le modèle économique.


D'un point de vue logistique, plusieurs défis se présentent. La disponibilité des logements risque d'être impactée par l'afflux de visiteurs, ce qui pourrait entraîner une hausse des prix. De plus, la mobilité des publics et des professionnel·le·s pourrait être affectée par la demande accrue en transports, engendrant des contraintes organisationnelles pour les acteur·rice·s du Off, notamment en ce qui concerne la garde d'enfants.


Le Festival Off d'Avignon, qui a

traditionnellement lieu en juillet, est également concerné par les JO, car certains institutionnels et lieux de diffusion seront monopolisés par les Olympiades en France. De plus, la disponibilité du matériel technique, nécessaire aux deux événements, pourrait poser problème. Les conséquences sur le festival incluent la fermeture et la piétonnisation du centre-ville historique d'Avignon, ainsi que la modification des sens de circulation. Les établissements scolaires, qui accueillent généralement des activités liées au festival, pourraient également être indisponibles pendant les premiers jours du festival.


Du point de vue du modèle économique, les acteur·rice·s du Off pourraient être confronté·e·s à des défis supplémentaires. La demande de location de lieux pourrait être inférieure en raison des contraintes liées aux JO. Cela pourrait également entraîner des tensions économiques entre les structures de production et les lieux de diffusion, avec une potentielle inflation des prix de créneaux par rapport au nombre de jours d'exploitation. L'augmentation des prix des loyers relatifs aux hébergements, due à une disponibilité réduite en première semaine et à une demande accrue liée aux JO, pourrait également impacter le modèle économique des habitants avignonnais. En conséquence, la billetterie des compagnies et structures de production pourrait être affectée.

Le territoire pourrait également subir des répercussions économiques, puisque si le festival Off se voit raccourci, environ 30 % des retombées économiques sur le territoire ne se réaliseront pas.


Pour faire face à ces défis, un soutien de l'État apparaît comme une piste possible. L'Avignon Festival & Compagnies (AF&C) envisage de développer le travail avec les scolaires pour la première semaine du festival. En fonction de la durée du festival, deux fonds sont proposés : un fonds de Solidarité Culture pour compenser les pertes d'exploitation des compagnies et structures de production, et un fonds d'aide aux théâtres pour compenser les pertes de revenus liées à une durée d'ouverture réduite.


En somme, les problématiques liées à l'organisation des JO 2024 peuvent avoir des conséquences importantes pour les acteur·rice·s du Off. Cependant, avec le soutien approprié et des initiatives adaptées, le festival Off d'Avignon pourrait surmonter ces défis et continuer à faire rayonner la culture dans la ville des Papes.



45 vues0 commentaire
foudart_logo_edited.png
bottom of page