google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Lettre d'une Inconnue

L’amour à en perdre la tête… à en perdre la vie

« Loin d’être une simple lettre adressée à l’être aimé, elle est véritablement l’histoire d’une vie dédiée à la brûlure d’un amour impossible, mais exceptionnel et inoubliable » Cent ans après la première publication de cette nouvelle de Stefan Zweig, Bertrand Marcos, le metteur en scène, en a fait une adaptation passionnante au théâtre.


Une femme est, secrètement et éperdument amoureuse d’un homme depuis ses treize ans. Aujourd’hui, elle crève l’abcès, elle brise le silence et, dans une longue lettre testamentaire lui dévoile, lui crie son amour, l’immensité de son amour.


« Mon fils est mort »

Sous la forme d’une confession profondément touchante et presque absurde, cet écrit met en exergue la souffrance de cette amoureuse absolue à qui il ne reste plus rien, ni son amour à sens unique pour celui qui l’a croisée tant de fois sans jamais la reconnaître ni son enfant mort d’une grippe.


On est évidemment subjugué par la beauté et la richesse de l’écriture de ce texte culte. Nous sommes émus par cette histoire dramatique, mais aussi, parfois, un peu en colère, un peu déçus du côté absolu de cet amour presque pathétique.


Avec une mise scène de Bertrand Marcos, aussi délicate et fine que de la dentelle, des voix off très justes et passionnantes, un jeu de lumière discret et intimiste et une musique presque trop romantique (qui finalement donne au spectacle une subtile touche d’humour), Ophélia Kolb évolue sur scène avec une grâce immense et un talent inouï.


Elle danse, elle virevolte, elle exulte

Magistrale, bouleversante, à travers ce personnage meurtri, cette comédienne « en état de grâce » et avec beaucoup de sobriété, nous invite à refaire avec elle le voyage de son existence depuis ses premiers émois jusqu’à sa mort.


 

Dans cette magnifique adaptation sur scène, tout est juste, précis et envoûtant.

Dès le début et jusqu'à la toute fin, nous sommes absorbés, exaltés et emportés par ce magnifique et brillant seul en scene. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵



 

LETTRE D'UNE INCONNUE

De Stefan ZWEIG

Adaptation et Mise en scène de BERTRAND MARCOS

Avec OPHELIA KOLB


Comédie & Studio des Champs-Elysées

Actuellement

Du mercredi au samedi à 21h, dimanche à 16h • Durée 1h20





Posts similaires

Voir tout

Kommentare


foudart_logo_edited.png
bottom of page