google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Lorsque l’enfant paraît

Quel duo d’enfer !

Sept ans après le succès de Fleur de Cactus (Molière de la comédienne dans une pièce de théâtre privé), Catherine Frot et Michel Fau se retrouvent sur scène pour notre plus grand bonheur.


Imaginez le brouhaha…nous sommes en 1950, dans la France de l’après guerre qu’il fallait absolument repeupler. André Roussin a le culot d’écrire une pièce sur l’avortement, l’héritage familial, les conventions sociales et les relations hors mariage.


En 2022, à l’heure où le conservatisme refait surface un partout dans le monde, le metteur en scène Michel Fau a l’idée géniale de reprendre cette pièce au succès fou, peut-être un peu surannée, un peu longue par moment, mais toujours si tristement actuelle et surtout très drôle.


Rien ne sera plus jamais comme avant

La vie d’un sous-secrétaire d’Etat à la famille, fervent traditionnel qui combat les maisons closes et l’avortement va être chamboulée lorsqu’il apprend, le même jour, à l’aube de la campagne électorale que sa femme est à nouveau enceinte… vingt et un ans après et que son fils attend un enfant de sa secrétaire de cabinet !


Entourée par une bande de comédiens survoltés, avec en tête le sublime Maxime Lombard en grand-père Jacquet d’une troublante modernité, Catherine Frot, aussi à l’aise dans l’excitation que le désespoir absolu, excelle dans le rôle d’Olympe Jacquet, femme tradi, très premier degré. Michel Fau, avec son air bonhomme, son sens unique du rythme et ses césures est sublime de mauvaise foi dans ce personnage aussi orgueilleux que misogyne.


Un magnifique écrin

À mesure que la pièce progresse, le très beau décor de Citronelle DUFAY se rétrécit, la ligne d’horizon s’accentue, la fuite du temps se révèle et la disparition d’un certain monde devient inéluctable. L’ancien et le nouveau s’entrechoquent dans un immense chaos ridicule, mais si annonciateur de la prochaine libération sexuelle des années 60/70.


 

Les chauds lapins

Rythmée, très drôle et farfelue, Lorsque l’enfant paraît est une pièce irrésistible. Un pur moment de bonheur rafraîchissant et distrayant. Avis Foudart 🅵🅵🅵


 


LORSQUE L'ENFANT PARAÎT

De André ROUSSIN

Mise en scène Michel FAU

Avec Catherine FROT, Michel FAU, Agathe BONITZER, Quentin DOLMAIRE, Hélène BABU, Sanda CODREANU et Maxime LOMBARD

Crédit photo Marcel Hartmann


Théâtre de la Michodière

Actuellement

Du mardi au samedi à 20h, le samedi à 16h et dimanche à 15h30 • Durée 1h30


En tournée

De janvier à avril 2024





Posts similaires

Voir tout

Comments


foudart_logo_edited.png
bottom of page